/opinion/blogs/columnists
Navigation

Pacioretty en marquerait combien avec un vrai centre numéro 1?

NHL: Ottawa Senators at Montreal Canadiens
Photo USA Today Sports

Coup d'oeil sur cet article

Max Pacioretty a inscrit son 35e but de la saison au cours de cette victoire de 4 à 0 contre les Hurricanes et il est ainsi devenu le premier joueur du Canadien, depuis Vincent Damphousse, à connaître deux saisons d'affilée avec 35 buts et plus.

C'est un bel exploit lorsqu'on sait que le Canadien ne mise pas sur une grosse attaque.

Pacioretty a encore 10 matchs pour atteindre le plateau de 40, lui qui s'était arrêté à 39 buts l'an dernier.

En voyant Pacioretty trouver le fond du filet avec régularité pour apparaître au 4e rang des meilleurs francs-tireurs de la Ligue, je ne peux m'empêcher de penser au nombre de buts qu'il marquerait s'il avait la chance de jouer avec un vrai centre numéro 1.

Tout indique qu'Alex Ovechkin sera l'unique marqueur de 50 buts cette saison dans la LNH, lui qui en totalise 47.

Mais si Pacioretty avait un centre comme Nicklas Backstrom à ses côtés, je suis persuadé qu'il serait capable, lui aussi, d'en compter 50 par année.

Pacioretty produit, peu importe que ça soit Tomas Plekanec, David Desharnais ou Alex Galchenyuk qui lui refilent le disque dans le rôle de joueur de centre.

Et il est devenu un joueur plus complet, plus responsable défensivement, cette saison.

Pacioretty démontre du leadership et personne ne peut contester le fait qu'il ferait un bon capitaine pour le CH.

Pour revenir au match contre les Hurricanes, cette victoire ne fut pas aussi facile que le score l'indique.

Carey Price a tout de même dû repousser 31 rondelles, dont 16 en troisième période, pour réaliser son huitième jeu blanc de la saison et son 33e en carrière.

Price compte 39 victoires et il n'est plus qu'à trois victoires du record d'équipe que se partagent Jacques Plante et Ken Dryden.

Ces deux derniers n'avaient toutefois pas la chance de récolter des victoires en prolongation ou en tirs de barrage, faut-il toujours préciser.

Y'a-t-il encore quelqu'un qui croit que Price ne se verra pas remettre le trophée Vézina à la fin de la saison? Et il continue aussi de mettre toutes les chances de son bord afin de remporter le prestigieux trophée Hart.

L'histoire se répète souvent pour le Canadien. Son gardien est supérieur à celui à l'autre bout de la patinoire.

Michel Therrien avait toutefois d'autres bonnes raisons de se réjouir jeudi soir car les membres du quatrième trio ont su inscrire le toujours important premier but, compté par Dale Weise (son premier depuis le 8 février).

Manny Malhotra, Brandon Prust et Weise forment une bonne quatrième ligne d'attaque, qui apporte de l'énergie, qui est bien équilibrée. Pourrait-elle demeurer intacte jusqu'aux séries?