/news/health
Navigation

Projet de loi 20: Les médecins de famille en plein recrutement de nouveaux patients

Médecin
Photo d’archives En janvier et février derniers, 47 % plus de patients ont été pris en charge par un médecin qu’à la même période l’an dernier.

Coup d'oeil sur cet article

La menace du projet de loi 20 qui veut obliger les médecins de famille à suivre un minimum de patients semble déjà porter ses fruits, alors que les deux derniers mois ont été les plus productifs de l’année pour la prise en charge de nouveaux cas.

Selon les données du guichet d’accès pour la clientèle orpheline (GACO) du ministère de la Santé, il est clair que les médecins de famille sont en pleine période de recrutement de nouveaux patients.

Mois prolifiques

Entre le 11 janvier et le 7 mars derniers, 29 113 patients ont été pris en charge (voir tableau). Il s’agit de la période où le plus grand nombre de Québécois ont été dirigés vers un médecin de famille en 2014-2015.

À titre comparatif, il s’agit d’un bond spectaculaire de 47 % par rapport à la même période l’an dernier.

«C’est une très bonne nouvelle, réagit Paul Brunet, président du conseil de la protection des malades. Ce qui compte, c’est que plus de patients soient pris en charge.»

Cette hausse de recrutement correspond aux discussions concernant le controversé projet de loi 20 (Pl 20) du ministre de la Santé Gaétan Barrette.

La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec avoue que le Pl 20 a sûrement quelque chose à voir avec ces chiffres, mais dit aussi avoir mis de la pression sur les médecins depuis deux mois.

Encore plus à venir

«Au cours des prochains mois, il va s’inscrire pas mal plus de patients. On a passé le message aux médecins qu’on va le régler le problème», avoue le président, le Dr Louis Godin.

«Le Dr Barrette n’a pas besoin de le mettre, son quota. Qu’il nous laisse aller», ajoute celui qui s’oppose fermement au Pl 20.

Prudent dans son analyse, M. Brunet souligne que le resserrement des règles a toujours un impact sur les travailleurs.

«On est tous des êtres humains. Quand tu te fais pousser dans le dos, tu avances plus vite», dit-il.

Par ailleurs, le Dr Godin précise que l’inscription à un médecin de famille n’est pas l’objectif à atteindre, mais il faut assurer que les patients puissent avoir un rendez-vous rapidement en cas d’urgence.

«Les chiffres d’inscriptions que le ministre veut, on va y arriver de toute façon, jure-t-il. Le gros défi, c’est l’accès adapté.»

Environ 150 000 patients par année sont pris en charge via le GACO, mais presque autant se trouvent un médecin sans passer par ce système.


Patients pris en charge par un médecin de famille en 2014-2015
  • P1 (1er avril au 3 mai 2014) 10 654
  • P2 (4 mai au 31 mai 2014) 8806
  • P3 (1er juin au 28 juin 2014) 8068
  • P4 (29 juin au 26 juillet 2014) 9823
  • P5 (27 juillet au 23 août 2014) 9434
  • P6 (24 août au 20 septembre 2014) 12 274
  • P7 (21 septembre au 18 octobre 2014) 11 987
  • P8 (19 octobre au 15 novembre 2014) 11 663
  • P9 (16 novembre au 13 décembre 2014) 12 574
  • P10 (14 décembre 2014 au 10 janvier 2015) 10 888
  • P11 (11 janvier au 7 février 2015) 14 925
  • P12 (8 février au 7 mars 2015) 14 188 
  • P13 (8 mars au 31 mars 2015) 2595*
 
*Du 8 mars au 13 mars seulement
Source: GACO, MSSS

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.

Sur le même sujet