/news/politics
Navigation

Le colloque du PLQ à Alma troublé par des manifestants

Le colloque du PLQ à Alma troublé par des manifestants
Photo Jérémie Legault

Coup d'oeil sur cet article

Le colloque du Parti libéral du Québec (PLQ), à Alma, a été perturbé, cet après-midi, par près de 150 manifestants qui ont donné du fil à retordre aux policiers devant les portes de l'hôtel Universel.

Le colloque du Parti libéral du Québec (PLQ) à Alma a été perturbé, cet après-midi, par près de 150 manifestants qui ont donné du fil à retordre aux policiers devant les portes de l'hôtel Universel.

Une quinzaine de protestataires ont même réussi à pénétrer dans la salle ou s'est tenu le colloque avant l'arrivée du premier ministre Philippe Couillard. Les intrus ont rapidement été expulsés de l'hôtel, mais ils ont tout de même eu le temps de se faire entendre.

Le colloque du PLQ à Alma troublé par des manifestants
Photo Jérémie Legault

 

Plusieurs portes intérieures du bâtiment ont aussitôt été barrées à l'aide de chaînes et de cadenas afin d'éviter toute autre intrusion.

Avenir des régions

M. Couillard a voulu rassurer les membres du Parti libéral régional en leur affirmant que les régions sont une priorité pour lui. «Avec le Sommet économique qui arrive en juin, j'ai bien l'intention que le Saguenay-Lac-Saint-Jean soit à la base de plusieurs résolutions», a déclaré le premier ministre.

Concernant la fermeture de la machine numéro 9 de Produits forestiers Résolu à Alma, le chef du Parti libéral se réjouit de l'actuel dialogue entre la direction de l'usine et la Forest Stewardship Council (FSC).

Avec le dépôt du budget prévu pour jeudi à l'Assemblée nationale, Philippe Couillard s'est dit confiant quant aux finances publiques: «il faut reprendre notre économie en main et mettre le cap sur la prospérité!»

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.