/news/currentevents
Navigation

Un présumé suprémaciste blanc est blessé par la police après avoir troublé la paix

Un présumé suprémaciste blanc est blessé par la police après avoir troublé la paix
Mike Drew/Calgary Sun/QMI Agency

Coup d'oeil sur cet article

CALGARY – Un présumé suprémaciste blanc qui a perturbé le déroulement d’une manifestation pour la paix, samedi, à Calgary, a été atteint par les tirs d’un policier et transporté à l’hôpital.

Selon des témoins, la situation a dégénéré lorsque l’individu a interrompu la manifestation et s’est mis à crier «White power!» aux participants avant d’être pourchassé par la police.

Des témoins qui se trouvaient dans un hôtel de l’autre côté de la rue où s’est déroulé l’incident ont entendu des coups de feu, juste avant de voir des policiers se diriger vers l’individu qui avait été touché.

Les coups de feu ont éclaté lors d’une bagarre avec l’individu après qu’un policier eut tenté d’utiliser une matraque, selon l’Équipe d'intervention de l'Alberta en cas d'incident grave (EIAI), qui enquête lorsque quelqu’un est blessé ou meurt au cours d'une intervention policière.

«Nous savons aussi que l’individu avait en main un tuyau de 30 à 40 cm de long», a dit la directrice générale de l’EIAI, Susan Hughson.

«Nous enquêtons toujours sur ce qui s’est passé exactement, mais le policier a dégainé son arme de service et a tiré, atteignant l’homme», a ajouté la directrice, précisant que le policier avait lui aussi été blessé.