/news/politics
Navigation

L’accent sur le tourisme

mont Royal
Photo d'archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

À l’approche des célébrations de 2017, le gouvernement a décidé de marquer le coup en consacrant d’importantes sommes à l’industrie touristique montréalaise, dont 20 M$ sur cinq ans pour la réhabilitation de la gare maritime et de la jetée Alexandra.

L’année 2017 marquera à la fois le 375e de la Ville de Montréal, les 150 ans de la Confédération canadienne et le 50e anniversaire de la tenue de l’Expo 67.

Le projet de la jetée Alexandra dans le secteur du port de Montréal prévoit notamment la construction d’une tour d’observation, d’un centre d’interprétation et de terrasses.

L’accès routier au port de Montréal est aussi en voie d’être amélioré. Au chapitre des « initiatives en cours », une somme de 75 M$ est inscrite au budget 2015-2016 pour le réaménagement de la sortie Sherbrooke de l’autoroute 25 et pour des travaux dans l’axe du boulevard de l’Assomption.

15,5 M$ pour les festivités

Dans le premier budget Leitão, des crédits additionnels de 2,4 M$ avaient été prévus pour entamer l’élaboration de la programmation des célébrations de 2017.

La Ville de Montréal ayant annoncé 10 M$ à cette fin pour l’année 2015, le gouvernement du Québec confirme qu’il versera 15,5 M$ en 2015-2016 pour la préparation des festivités.

Le gouvernement s’est déjà engagé à verser 60 M$ à terme, à condition que les autres paliers de gouvernement et les partenaires privés contribuent de façon significative.

Agrandissement du Palais des congrès

Sur le plan du tourisme d’affaire, le gouvernement a profité du budget 2015-2016 pour annoncer le lancement des études liées au projet d’agrandissement du Palais des congrès de Montréal, dont les retombées économiques, au cours des neuf dernières années, sont évaluées à 188 M$.

Toujours afin d’encourager le tourisme à Montréal, le gouvernement Couillard a également prévu des crédits additionnels de 1 million de dollars par année pendant quatre ans au Fonds de partenariat touristique à compter de 2016-2017.

Pour appuyer le secteur de l’aérospatiale, Québec prévoit investir 7,5 M$ par année à compter de 2016-2017 pour une enveloppe globale de 22,5 M$ d’ici 2019-2020.


 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.