/finance/business
Navigation

Entrée en service au début 2016 pour la CSeries

RE_2013_09_16T190349Z_1278021586_GM1E99H078D01_RTRMADP_3_BOMBAR
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Bombardier vient de reporter une fois de plus la date d’entrée en service de son appareil CSeries. Au lieu de la fin de 2015, la direction vise maintenant une mise en service au début de 2016.

La certification de l’appareil devrait survenir à la fin de 2015, ce qui pavera la voie à une livraison l’an prochain au premier client, a indiqué vendredi Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier, selon une dépêche de l’agence Bloomberg. Le premier client de la CSeries n’a pas encore été identifié.

M. Bellemare a soutenu qu’il n’y avait pas eu de changements au calendrier du programme.

«Nous avons un horaire d’entrée en service pour nos clients, et cet horaire est en 2016», a-t-il dit. «Avant mon arrivée, c’était déjà prévu comme cela».

Il s’agit tout de même d’un report de plus pour le programme, alors que les premières livraisons avaient été prévues initialement en 2013. En septembre, l’avionneur montréalais avait confirmé que l’entrée en service demeurait pour la fin de 2015, après un arrêt de trois mois des essais, provoqué par l’explosion d’un moteur lors d’essais sur piste.

Un peu plus de la moitié du programme de tests d’une durée de 2400 heures a été complétée jusqu’à maintenant. Selon M. Bellemare, la performance de l’appareil est «réellement très bonne».

Les coûts du développement du CSeries ont gonflé pour atteindre 5,4 milliards $ US, ce qui est au moins 2 milliards $ US de plus que le budget initial.