/news/currentevents
Navigation

Accusé pour avoir menacé des policiers

Jean-Léo St-Denis Duchesne
Facebook Jean-Léo St-Denis Duchesne
Accusé

Coup d'oeil sur cet article

En marge des manifestations, un homme a été accusé, hier, d’avoir proféré des menaces contre les policiers sur les réseaux sociaux.

«Je cherche un groupe prêt à commettre des actions violentes contre la police lors des manifs afin de leur faire goûter à leur médecine. Il s’agit de légitime défense, car on y a droit. Je suis un citoyen en quête de justice», a écrit Jean-Léo St-Denis Duchesne sur son profil Facebook, selon nos sources. Le commentaire a été retiré depuis.

Les policiers n’ont pas pris les commentaires à la légère. Ils ont confirmé qu’ils avaient arrêté l’homme de 25 ans vendredi soir dans un établissement de la rue Saint-Denis.

Jean-Léo St-Denis Duchesne travaillait comme barman à ce moment-là, selon nos sources.

Il était détenu jusqu’à sa comparution, qui s’est tenue par vidéoconférence, hier. Il aurait été libé­ré par la suite.

«C’est sûr qu’on prend ce genre de commentaires au sérieux. Personne ne peut proférer des menaces à l’encontre d’une autre personne ou d’un groupe, explique l’agent Manuel Couture, du Service de police de la Ville de Montréal. On réagit de la même manière, que ça concerne les policiers ou non.»

Il n’a pas été possible de joindre Jean-Léo St-Denis Duchesne.

– Avec la collaboration de Maxime Deland