/misc
Navigation

Jacques Daoust verse dans le ridicule

Cirque du Soleil présente le concert du 30e anniversaire à l'église St-Jean Baptiste de Montréal
Ghyslain Lavoie / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre de l’Économie, Jacques Daoust, s’est couvert de ridicule à l’Assemblée nationale lorsque répondant à une question de Pierre-Karl Péladeau au sujet du Cirque du Soleil, il a déclaré que si on voulait maintenir la propriété du cirque, il faudrait arrêter de parler de souveraineté!

Le ministre devrait savoir que c’est René Lévesque,  le premier souverainiste à diriger le Québec, qui a accordé une subvention au Cirque du Soleil pour l’aider à démarrer.

Il est normal de tenir des propos partisans en politique, mais cela ne dispense pas de faire preuve d’un minimum de jugement.

Le ministre n’a pas démontré un grand sens des responsabilités en étalant sa méconnaissance de l’histoire du cirque. Si, par contre, il savait que le cirque a reçu l’appui du gouvernement de René Lévesque, il a carrément déconné.

Quel que soit notre travail, le jugement est toujours indispensable, même pour être clown au Cirque du Soleil!