/sports/baseball
Navigation

Vladimir Guerrero heureux d’être de retour en ville

SPORT BASEBALL
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Vladimir Guerrero est de retour dans la ville où il a réussi ses premiers exploits dans le baseball majeur. Un retour au bercail des plus appréciés pour l’ancien numéro 27 des Expos de Montréal.

«Je suis très content d’être ici (à Montréal) et de revoir certaines des personnes que je côtoyais à l’époque», a affirmé Guerrero mardi, de passage à Dave Morissette en direct de la chaîne TVA Sports.

Celui qui a disputé plus de 1000 matchs avec les Expos, cognant 234 coups de circuit au passage, s’attend à «vivre de beaux moments», vendredi, alors qu’il sera présenté à la foule du Stade olympique avant le match entre les Reds de Cincinnati et les Blue Jays de Toronto.

«Je risque de revivre de beaux souvenirs sur mon expérience à Montréal, a-t-il souligné. Je remercie Dieu d’avoir eu la chance de passer toutes ces années ici et je suis content d’avoir laissé ma marque.»

Guerrero sera admissible au Temple de la renommée à compter de 2017. S’il est intronisé, souhaite-t-il l’être en portant une casquette des Expos?

«Ce n’est pas ma décision, mais avec toutes les années que j’ai passées ici, je serais content. Mais je ne sais pas si j'aurai celle des Angels puisque j'ai passé plusieurs années à Los Angeles également», a indiqué celui qui a aussi évolué avec les Rangers du Texas et les Orioles de Baltimore.

L’ancien numéro 27 a sincèrement aimé son passage ici, et il aimerait évidemment voir le baseball majeur faire un retour à Montréal.

«Je serais très content de voir les Expos revenir, a-t-il affirmé. Et s'ils reviennent, j’aimerais pouvoir venir voir des matchs ici.»

Vlad junior est doué

Les amateurs de baseball qui se sont régalés des exploits de Vladimir Guerrero pendant sa carrière peuvent se réjouir : un autre Vladimir risque de sévir dans les stades des Ligues majeures au cours des prochaines années.

Celui-là, c’est Vladimir Guerrero fils. Et il est bon.

«Il est pas mal plus costaud que je l’étais à son âge», a indiqué Vladimir Guerrero, mardi, à Dave Morissette en direct. Le jeune mesurerait 6 pieds 2 pouces et pèserait environ 220 livres.

Selon l’ancien des Expos, Vladimir fils «pourrait connaître une carrière semblable à la mienne».

Pour l’instant, le garçon n’a que 16 ans et s’entraîne auprès de son oncle Wilton, un autre ancien des Expos, à Don Gregorio, en République dominicaine. Mais il appert que son talent est indéniable et les Blue Jays de Toronto s’intéresseraient à lui.

Vlad fils pourra signer une entente avec un club des majeures à partir du 2 juillet prochain. Une entente qui pourrait d’ailleurs lui rapporter une somme jamais vue pour un jeune joueur de son âge.