/opinion/columnists
Navigation

Le puissant Fonds des générations

Coup d'oeil sur cet article

 

Philippe Couillard
Photo d'archives

Entendez-vous le tic-tac du compteur? Pendant que l’économie du Québec fait du surplace et que les compressions s’accentuent au sein du gouvernement, les dollars s’accumulent à un rythme soutenu dans le Fonds des générations.

Depuis sa création en 2006, tout près de 7,3 milliards $ ont été engrangés dans cette caisse mise sur pied par l’ancien ministre libéral des Finances, Michel Audet, afin de réduire la dette publique du Québec.

Pour accumuler une telle cagnotte, le gouvernement du Québec a toutefois dû faire des choix: soit de se priver de revenus significatifs pour payer ses factures, soit de déclarer des déficits plus importants.

Riche, le Québec?

Or, à la lumière du dernier budget Leitao déposé la semaine dernière, on constate que le gouvernement Couillard entend accélérer les versements au Fonds des générations au cours des prochaines années.

De combien? De beaucoup d’argent.

Cette année, le gouvernement prévoit verser 1,586 milliard $ dans le Fonds des générations. L’an prochain, le paiement passera à 2,236 milliards $. En 2017-2018, le versement sera de 2,765 milliards $, puis de 3,085 milliards $ en 2018-2019 pour atteindre 3,346 milliards $ en 2019-2020.

Riche, le Québec? D’ici cinq ans, le gouvernement Couillard prévoit verser un peu plus de 13 milliards $ dans le Fonds des générations. De l’argent qui, on le rappelle, ne pourra servir à payer des factures courantes d’épicerie.

Ceux qui se demandent d’ailleurs d’où proviendront toutes ces sommes d’argent pour alimenter la bête du Fonds des générations ont raison de se questionner.

Des sources inépuisables

Dans les documents budgétaires fournis par le ministère des Finances, on constate que plusieurs sources de revenus seront directement redirigées en totalité dans le Fonds des générations au cours des cinq prochaines années.

Parmi ces sources intarissables, on note la redevance sur l’eau payée par Hydro-Québec et les producteurs privés de petites centrales hydro-électriques, l’indexation de prix annuel de l’électricité patrimoniale, les revenus miniers, la totalité de la taxe sur l’alcool dès l’an prochain et des revenus de placements du Fonds géré par la Caisse de dépôt. Le gouvernement a aussi l’intention de verser les surplus accumulés dans la caisse de la Commission des normes du travail.

Cette belle cagnotte qui sera versée au Fonds des générations fait dire à plusieurs économistes que les surplus budgétaires réels du gouvernement du Québec seront finalement de 13 milliards $ d’ici 2020. Évidemment, cette «marge de manœuvre» pourrait fondre rapidement advenant une croissance plus importante que prévu des dépenses de l’État ou encore d’une nouvelle récession.

Les surplus de 13 milliards $ tiennent dans un contexte où le gouvernement limitera la croissance des dépenses totales de l’État à 2,1 %. Une grosse commande sachant qu’au cours des 10 dernières années, la croissance moyenne des dépenses gouvernementales a atteint 4 %.

Trop prudent, le gouvernement Couillard? Chose certaine, il disposera au cours des prochaines années d’un coussin financier confortable pour manœuvrer à sa guise.


En bref

Des marchés boursiers nerveux

Les marchés boursiers continuent de souffler le chaud et le froid. Ces derniers jours, plusieurs analystes ont émis certains doutes sur les tendances haussières. Ils croient que des zones de turbulences sont à l’horizon. L’investisseur milliardaire Sam Zell (photo) est d’avis qu’une correction boursière est imminente du côté des marchés américains. Il croit que les marchés ne suivent pas actuellement l’évolution de l’économie réelle. Un marché boursier corrige lorsque son indice principal perd 10 % de sa valeur.

 

REUTERS

Musique en continu : Apple songe à se lancer

Apple pourrait faire mal à plusieurs chefs de file de la musique en continu (streaming) s’il décide de se lancer dans ce créneau. Le géant de l’informatique pourrait dès cet été introduire son propre service de musique en continu sur sa plateforme iTunes empruntée par 500 millions d’utilisateurs. Apple a acquis l’an dernier pour trois milliards de dollars le fabricant d’écouteurs Beats, qui possédait également son propre service de musique en continu. Les concurrents potentiels d’Apple, comme Spotify, Deezer, Songza et Pandora, craignent déjà le pire.

 

La havane
lise giguère

Des aubaines à Cuba

Les voyageurs qui veulent se rendre à Cuba peuvent profiter d’aubaines sur le populaire site de location Airbnb. Des chambres sont offertes à des prix très bas. Certains tarifs demandés pour une chambre située à moins de cinq minutes de marche des vieux quartiers de La Havane sont aussi bas que 35 $ la nuit, petit déjeuner inclus. Hier, plus de 1000 chambres à Cuba étaient disponibles sur le site.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.