/sports/hockey
Navigation

​Des Européens attrayants

Timo Meier est le deuxième joueur le mieux classé de la LHJMQ en vue du repêchage de la LNH.
Photo Journal de Québec, Simon Clark Timo Meier est le deuxième joueur le mieux classé de la LHJMQ en vue du repêchage de la LNH.

Coup d'oeil sur cet article

Le prochain repêchage s’annonce faste pour la LHJMQ. Alors que plusieurs joueurs nés et développés dans la Belle Province pourraient être sélectionnés en première ronde le 26 juin en Floride, il ne faudrait pas se surprendre si ce sont des patineurs du Vieux Continent qui volent la vedette dès les premières sélections.

Dans les coulisses, les noms des attaquants Timo Meier des Mooseheads de Halifax, Evgeny Svechnikov des Screaming Eagles du Cap-Breton, ainsi que du défenseur Jakub Zboril des Sea Dogs de Saint-Jean, font de plus en plus jaser.

MEIER, LA VALEUR SÛRE

La plupart des recruteurs s’entendent lorsqu’il s’agit de Meier. Le Suisse a affiché une progression constante cette année et il a maintenu un niveau de jeu élevé toute la saison, que ce soit au Championnat du monde de hockey junior ou lors de l’absence de Nikolaj Ehlers à Halifax.

«Il s’agit d’un joueur qui a un avenir incroyable. Meier répond aux attentes lorsqu’il est sous pression, il est conscient dans les trois zones et il fait preuve une belle maturité», l’a louangé un recruteur consulté par Le Journal.

En 61 parties cette saison, Meier a accumulé 90 points, dont 44 buts. Dans son classement final, la Centrale de recrutement de la LNH le plaçait au 12e rang parmi les patineurs évoluant en Amérique du Nord.

LE FACTEUR RUSSE

Le cas d’Evgeny Svechnikov est un peu plus complexe.

Le Russe des Screaming Eagles du Cap-Breton a un talent indéniable et, même s’il a été blessé, il a terminé la saison avec 78 points en 55 matchs.

À 6 pi 2 po et 200 lb, il a le «physique d’un joueur de hockey».

Toutefois, son passeport russe effraie. Même si on en parle à chaque repêchage, il semble que le fameux facteur russe soit plus préoccupant dans le cas de Svechnikov que pour d’autres joueurs russes admissibles au repêchage au cours des dernières années.

C’est que son discours n’est pas clair.

«Il a tout pour faire un joueur de hockey, mais personne ne sait s’il va s’en aller dans la KHL, a révélé un autre recruteur sous le couvert de l’anonymat. Je l’ai rencontré cette saison et je lui ai demandé si, dans l’éventualité où mon équipe le recruterait, il serait à l’aise avec le fait de jouer une autre année junior, puis une dans la Ligue américaine. Il a simplement répondu qu’il n’y aurait probablement pas de problème, mais que la KHL était une option.»

Outre Meier et Svechnikov, les noms qui sont revenus le plus souvent lors de nos discussions avec des recruteurs ont été Jakub Zboril, Daniel Sprong ainsi que les arrières Jérémy Roy et Thomas Chabot.


Centrale de recrutement de la LNH

Classement final

Les meilleurs espoirs de la LHJMQ

11. Jakub Zboril (D) Sea Dogs de Saint-Jean

12. Timo Meier (AD) Mooseheads d’Halifax

15. Thomas Chabot (D) Sea Dogs de Saint-Jean

17. Filip Chlapik (C) Islanders de Charlo­­ttetown

20. Daniel Sprong (AD) Islanders de Charlottetown

21. Evgeny Svechnikov(AG) Screaming Eagles du Cap-Breton

23. Jérémy Roy (D) Phoenix de Sherbrooke

25. Nicolas Roy (C) Saguenéens de Chicoutimi

30. Guillaume Brisebois (D) Titan d’Acadie-Bathurst

Brèves

Un trio qui fait jaser

Timo Meier (Halifax)

Photo courtoisie

♦ Nationalité: Suisse

♦ Ailier droit

♦ 6 pi 1 po, 209 lb

♦ 44 buts + 46 passes, 90 pointsen 61 matchs

Evgeny Svechnikov (Cap-Breton)

Photo courtoisie

♦ Nationalité: Russe

♦ Ailier gauche

♦ 6 pi 2 po, 200 lb

♦ 32 buts + 46 passes, 78 pointsen 55 matchs

Jakub Zboril (Saint-Jean)

Photo courtoisie

♦ Nationalité: Tchèque

♦ Défenseur

♦ 6 pi 1 po, 184 lb

♦ 13 buts + 20 passes 33 points en 44 matchs