/news/currentevents
Navigation

La mairesse de Sainte-Monique de Honfleur agressée physiquement par son DG?

La mairesse de Sainte-Monique de Honfleur agressée physiquement par son DG?
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La mairesse de Sainte-Monique de Honfleur, Dolorès Boily, a déposé une plainte contre le directeur général de la municipalité, pour une affaire prétendue d’agression physique.

Jean-Claude Duchesne, directeur général de Sainte-Monique de Honfleur, a confirmé au Journal qu’il aura à se défendre sur une plainte logée contre lui, la semaine dernière, par la mairesse Dolorès Boily qui aurait été victime d’une agression physique.

Sans hésitation, le DG affirme qu’il est la personne impliquée par cette histoire.

«La personne concernée avec la mairesse c’est moi. Elle a déposé une plainte. J’ai fait ma déclaration aux policiers et je m’en tiens à cette déclaration. Pour le moment, je pense que c’est bien de ne pas faire de commentaires tout de suite», a déclaré le DG.

Plainte

La Sûreté du Québec (SQ) confirme que la mairesse a déposé une plainte.

«Effectivement, jeudi, nous avons enregistré une plainte concernant des événements qui seraient survenus à l’hôtel de ville de Sainte-Monique. Pour le moment, nous faisons enquête. Puisqu’il s’agit d’une personne publique, c’est plus délicat», affirme Jean Tremblay, porte-parole de la SQ.

Rejointe sur son cellulaire, la mairesse n’a pas voulu en ajouter.

«Je ne peux pas parler de cela tant et aussi longtemps que ce sera sous enquête. Je ne veux aucunement dévoiler l’identité de la personne concernée».