/news/society
Navigation

Une manifestation non mixte provoque de l’inquiétude chez les transsexuels

Coup d'oeil sur cet article

Un groupe protransgenre a demandé aux organisatrices d'une manifestation féministe contre l'austérité et interdite aux hommes, qui se tient mardi soir depuis 20h45, de laisser les transgenres manifester avec eux/elles : «L’apparence ne correspond pas nécessairement à l’identité de genre ni au vécu, et il faut faire attention avant d’exclure quelqu’un», peut-on lire dans la page Facebook de l’Anarchopanda pour la gratuité scolaire.

"**DERNIERS RAPPELS**-Plusieurs personnes trans* nous ont écrit pour nous faire part de leurs inquiétudes. Nous...

Posted by Anarchopanda pour la gratuité scolaire on 7 avril 2015

Les organisatrices du groupe féministe Hyènes en jupons refusent l’accès aux hommes à la manifestation. «Parce que dans les événements féministes mixtes, il y a des hommes qui ne comprennent pas leur rôle d'allié.»

Les hommes «cisgenres» n'était pas bienvenus, lit-on dans la page Facebook de l'événement, mais les organisatrices disaient de leur événement qu'il était tout de même «transinclusif».

«Manifestons entre féministes de façon non-mixte pour dénoncer l'austérité patriarcale, les mesures gouvernementales sexistes, transphobes, homophobes, colonialistes et racistes, la culture du viol et nos oppressions quotidiennes», peut-on lire.

Vers 22h30, environ 300 personnes participaient à la marche, dont 95% de femmes, et celle-ci a été déclarée illégale par le SPVM. Le Journal n'a pu confirmer le genre des 5% restants.

 

Rappel : C'est ce soir qu'aura lieu la câlisse de grosse manif de soir féministe non-mixte!

Posted by Hyènes en jupons on 7 avril 2015

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.