/world/usa
Navigation

Les personnes atteintes d'Alzheimer peuvent-elles consentir à des rapports sexuels?

Bloc Aînés Vieux vieillard
Photo d'archives, Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le procès d’Henry Rayhons abordera la question du consentement sexuel sous un angle inédit: un conjoint ou une conjointe peut-il consentir à un rapport sexuel quand il est atteint d'Alzheimer?

Un conjoint peut-il consentir à un rapport sexuel quand il est atteint d'Alzheimer? Le procès d’Henry Rayhons, qui commence la semaine prochaine, abordera la question du consentement sexuel sous cet angle inédit.

C’est bien connu, l’amour n’a pas d’âge. Après avoir perdu leur époux respectif, Donna Lou Young et Henry Rayhons se sont remariés alors qu’ils étaient âgés de 70 ans. Après une bataille de quatre ans contre l’Alzheimer, Donna Lou Young est décédée à 79 ans dans une maison de soins.

Une semaine seulement après sa mort, son époux, Henry Rayhons, un politicien local de l’État d’Iowa aux États-Unis, a été arrêté, puis accusé d’abus sexuel. Comme le rapporte le Washington Post, on lui reproche d’avoir eu des rapports sexuels avec sa femme alors qu’elle souffrait de démence.

Henry Rayhons
Bloc Aînés Vieux vieillard
Capture d'écran, Hancock County Sheriff's Department

 

La notion de consentement a souvent été abordée dans des situations où une personne est fortement intoxiquée à cause de la drogue ou de l’alcool. Le procès de M. Rayhons constitue toutefois une première en son genre.

«Chaque partenaire dans un mariage a le droit de dire non. Comme c’est le cas ici, ce que nous n’avons pas encore totalement compris, c’est, lorsqu’une personne est atteinte de démence, à quel moment elle perd le droit de dire oui», a expliqué Katherine C. Pearson, une professeure spécialisée en droit des aînés de la State’s Dickinson School of Law, en entrevue au Washington Post.

Quelques semaines après avoir emménagé au centre de soins, situé à quelques mètres d’où elle habitait avec son mari, un docteur a conclu que Donna n’était plus en mesure de consentir à avoir des rapports sexuels.

Une vidéo de surveillance

Même si le mari de Mme Young avait été informé du fait qu’elle ne pouvait plus consentir à un rapport sexuel, une vidéo de surveillance de la maison de retraite montre Henry Rayhons qui rejoint sa femme dans son lit.

En quittant la chambre, il tient les sous-vêtements de sa conjointe dans ses mains, avant de les laisser tomber dans le sac à linge sale dans le corridor. La camarade de chambre de Donna Lou Young a aussi raconté que l’homme avait fermé le rideau d’intimité et qu’elle avait entendu des bruits ne laissant aucun doute sur ce qui s'y déroulait.

Le soir même, la fille de Donna a accompagné sa mère à l’hôpital pour un examen. Après avoir testé les couvertures et les sous-vêtements de la dame, la police a retrouvé des traces de sperme correspondant à l'ADN du mari.

Au moment de rencontrer les enquêteurs, l’homme a finalement avoué qu’il fait l'amour avec sa femme. Les rapports sexuels non consentis entre époux sont illégaux en Iowa depuis 25 ans. Il est également interdit d’avoir des rapports sexuels avec une personne qui souffre d’un«retard ou d'une incapacité mentale».

Des avis qui divergent

Les experts ne s’entendent toutefois pas à savoir si l’Alzheimer empêche réellement une personne de consentir à une relation sexuelle. Elizabeth Edgerly, une psychologue avec qui s’est entretenu l’Associated Press explique même que, dans certaines circonstances, les contacts physiques avec des gens qu'ils aiment peuvent être rassurants pour les personnes atteintes d’Alzheimer.

Par ailleurs, le médecin qui a évalué Mme Young a eu recours à un test de mémoire nommé BIMS (Brief Interview for Mental Status). De nombreux psychologues gériatriques considèrent que ce test n’est pas efficace pour déterminer si une personne est en mesure de consentir à des rapports sexuels.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.