/news/society
Navigation

Saint-Lambert poursuit Montréal pour nuisance sonore

SPE-OSHEAGA
Photo Joel Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La Ville de Saint-Lambert va poursuivre la Ville de Montréal à cause des spectacles qu'elle juge trop bruyants au parc Jean-Drapeau.

Lundi, la Ville de Saint-Lambert autorisera Me Alain Chevrier à intenter tout recours judiciaire dans le dossier du bruit en provenance du parc Jean-Drapeau.

Une situation que la municipalité de la Rive-Sud juge intolérable et excessive.

La Ville estime que rien ne laisse présager que des mesures adéquates seront prises par Montréal pour éliminer les nuisances provoquées par les événements tenus dans ce parc, tels que le festival Osheaga.

Dans un document, la municipalité explique avoir proposé des solutions techniques à la Ville de Montréal, mais soutient que les «discussions sont restées vaines».

Elle estime que le recours judiciaire «semble maintenant la seule voie possible pour arriver à une solution acceptable répondant aux attentes des Lambertois».

En août 2014, le maire Denis Coderre avait réagi à une mise en demeure envoyée par Saint-Lambert à l’arrondissement de Ville-Marie pour le forcer à diminuer les décibels de 60 à 50.

«Je dis aux citoyens de Saint-Lambert qu'on fait des tests de bruit régulièrement, avait rétorqué M. Coderre. D'ailleurs, il y a plus de bruit avec la route 132 à côté que le festival Osheaga. On va laisser aller le processus judiciaire. Il y a eu une mise en demeure. Ils feront ce qu'ils ont à faire. Une métropole comme Montréal attire pour cet événement plus de 145 000 personnes, c'est festif.»
 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.