/news/society
Navigation

Le Diamant de nouveau confirmé

Le projet « bonifié » de Robert Lepage verra finalement le jour en 2017

Robert Lepage
Photo Le Journal de Québec, Daniel Mallard Ravi de voir son projet finalement se concrétiser, Robert Lepage a dit ne pas être inquiété par la baisse d’achalandage enregistrée dans les salles de spectacle de Québec au cours des derniers mois.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement et la Ville de Québec viennent de confirmer leurs participations financières respectives pour que le projet «bonifié» du Diamant voit le jour à la place D'Youville.

Jamais deux sans trois. Après l’avoir annoncé en 2012 puis en 2014, le gouvernement et la Ville de Québec ont de nouveau promis, hier, que le projet «bonifié» du théâtre Le Diamant de Robert Lepage verra le jour en 2017.

Tous les intervenants de la conférence de presse d’hier ont promis que cette annonce sera la bonne en dépit du contexte économique difficile. Régis Labeaume a ouvertement admis avoir eu peur pour le projet. «Je sais que vous avez pu arracher cette décision-là dans des conditions très difficiles», a-t-il ainsi remercié la ministre de la Culture, Hélène David.

« C’est une locomotive qui va amener la culture à Québec dans le 21e siècle » — Robert Lepage

Le gouvernement du Québec mettra 30 millions de dollars, tandis que la Ville de Québec sortira un chèque de 7 millions $ à la condition que la campagne de financement du privé réunisse au moins autant d’argent que la municipalité.

«Ça va juste challenger les gens qui doivent aller chercher dans le privé. On veut les motiver à aller chercher le maximum», a mentionné le maire Labeaume. Confiant, il a refusé de voir dans cette exigence une mise en péril du montage financier global du projet.

La ministre Hélène David a parlé d’une «grande journée pour la culture à Québec et au Québec».
Photo Le Journal de Québec, Daniel Mallard
La ministre Hélène David a parlé d’une «grande journée pour la culture à Québec et au Québec».

Visiblement heureuse, la ministre David a évoqué de son côté une «grande journée pour la culture à Québec et au Québec».

« Une locomotive »

Malgré la baisse d’achalandage enregistrée ces derniers mois dans les salles de spectacle de Québec, ni Robert Lepage ni le maire de Québec n’y ont vu des motifs d’inquiétude.

«On n’a absolument pas l’intention d’éclipser d’autres projets et équipements culturels. Ce n’est pas l’implantation d’un nouveau wagon. C’est une locomotive qui va amener la culture à Québec dans le 21e siècle», a assuré M. Lepage.

Revitaliser place D’Youville

Régis Labeaume voit surtout dans Le Diamant une opportunité pour revitaliser le secteur «très laid» de la place D’Youville. Conscient que le Vieux-Québec est «fragile» et qu’il a perdu 500 résidents en 10 ans, le maire espère que la dynamique créée autour du projet réussira à dynamiser le secteur.

«Le Vieux-Québec en a besoin. On travaille fort même pour amener un épicier ici dans le centre-ville. Il faut qu’il y ait des services aussi», a-t-il convenu.

Le Diamant permettra à la population d’assister aux nouvelles productions d’Ex Machina et de Robert Lepage. Diverses associations avec d’autres manifestations culturelles — comme le Carrefour international de théâtre, le Festival d’opéra de Québec et le Festival de cinéma de la Ville de Québec — sont également prévues.

 


Le Diamant

Robert Lepage
Photo d’archives, Jean-François Desgagnés
 
Quoi  ?
Salle de 625 places pour des activités artistiques multidisciplinaires: spectacles des productions d’Ex Machina, cirque, cinéma et opéra au menu
 
Où ?
L’immeuble de l’ancien YMCA de la place D’Youville
 
Combien ?
Un projet de 54 millions $
  • 30 millions $ du gouvernement du Québec
  • 7 millions $ de la Ville de Québec
  • 10 millions $ (espérés) de la campagne de financement du privé
  • Participation financière souhaitée à hauteur de 5 millions $ du palier fédéral
  • Vente d’espaces commerciaux

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.