/opinion/columnists
Navigation

UQAM: envoyez des psys!

Coup d'oeil sur cet article

Certaines personnes disent que le recteur de l’UQAM a eu tort d’appeler la police quand des vandales masqués se sont mis à tout casser à l’université.

Savez-vous quoi? Je suis entièrement d’accord.

Ce n’est pas la police qu’aurait dû appeler monsieur Proulx.

Ce sont des psys!

Qui infantilise les étudiants?

Il y a trois ans, dans le magazine pour la famille Yoopa (j’ai des lettres, quand même...), le psychologue Yvon Dallaire brossait un portrait de l’enfant roi.

Voici comment il le définissait.

«Agressif, incapable de se voir imposer des limites, allergique à l’autorité, incapable de faire des compromis, incapable de faire la distinction entre ce qui est permis et ce qui n’est pas permis, ne pense pas aux conséquences de ses gestes, rend toujours les autres responsables de ses difficultés, etc.»

Les fous ont pris le contrôle de l’asile...

Ça ne vous rappelle pas quelqu’un?

Je sais ce que vous allez me dire que je suis condescendant, paternaliste.

J’infantilise les étudiants.

Je ne suis pas d’accord. Vous savez qui infantilise les étudiants?

Les profs et les commentateurs qui ne cessent de les défendre et de les déresponsabiliser.

«Oui, ils sont masqués et oui, ils ont fait du grabuge, mais ce n’est pas leur faute, c’est le gouvernement qui est le véritable responsable de leurs gestes.»

Ça, c’est méprisant!

Comme si à 18-19 ans tu ne savais pas que ça n’a aucun sens d’entrer dans une classe et de tout casser!

Qu'a dit Khadir?

«Nos décideurs publics ont une propension à judiciariser et à chercher des réponses dans la répression», a lancé (sans rire) Amir Khadir, en parlant des vandales qui ont fait régner un climat de terreur à l’UQAM.

«Un État qui commence à réprimer ses jeunes, les plus dynamiques de ses jeunes, les plus éveillés de ses jeunes, c’est une société qui a un problème...»

Voulez-vous rire de moi? Les sauvages qui ont saccagé l’université représentent la crème de la crème de la jeunesse québécoise?

Mais c’est le monde à l’envers!

J’imagine que les jeunes qui ont recours à une injonction pour pouvoir entrer dans leur classe et étudier en toute quiétude sont des cancres? Des «bullies»?

La honte du Québec?

C’est ça, votre conception de la démocratie, monsieur Khadir?

Comment réagiriez-vous si des radicaux de droite entraient dans les locaux de votre parti pour arracher des fils électriques, briser votre équipement et lancer de la peinture sur les murs?

Diriez-vous qu’ils sont «les plus dynamiques, les plus éveillés des jeunes»?

Non, mais quelle blague...

Un «sanctuaire»

«On ne veut pas de policiers dans notre université. Une université, c’est un sanctuaire», ont lancé certains profs lors d’un point de presse.

Justement, si c’est un sanctuaire, vous devriez être en furie contre ceux qui le démolissent!

Tous ces gens souffrent du syndrome de Stockholm à la puissance 10.

Amoureux des petites frappes qui les terrorisent et les gardent en otage.

L’UQAM est devenue une farce.

Un asile où les fous ont pris le contrôle. Et où les gardiens applaudissent quand les patients pissent dans la soupe et mettent le feu aux rideaux.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.