/world/usa
Navigation

Carambolage meurtrier au Wyoming: un camionneur québécois arrêté

Carambolage meurtrier au Wyoming: un camionneur québécois arrêté
Photo Facebook

Coup d'oeil sur cet article

Un camionneur de Longueuil fera face à la justice américaine pour avoir causé un immense carambolage de 64 voitures qui a entraîné la mort de deux personnes.

Alex Dragaytsev a été accusé d’homicide involontaire au volant d’un véhicule avec circonstances aggravantes, à la suite d’un gros accident survenu lundi.

L’homme de 45 ans, résident de Longueuil, a été conduit dans un centre de détention en attendant de comparaître au palais de justice du comté d’Albany.

Carambolage meurtrier au Wyoming: un camionneur québécois arrêté
Photo Facebook

L’accident est survenu sur l’autoroute inter-États 80, près de la municipalité de Laramie, dans l’État du Wyoming. Selon la police, deux camions, dont celui de l’accusé, seraient entrés en collision, entraînant une réaction en chaîne. Parmi les véhicules accidentés se trouvait notamment un camion-citerne contenant 83 000 litres de liquide inflammable.

Deux morts

Un incendie s’est déclaré à la suite de la collision, ce qui a retardé l’arrivée des secours sur place, selon la police. Deux femmes de 58 et 23 ans sont décédées sur le coup. Entre 20 et 25 automobilistes ont également été conduits à l’hôpital de Laramie. Le sergent David Wagener, de la Wyoming Highway Patrol, précise toutefois que trois personnes seulement ont été admises aux urgences.

La police n’a pas voulu révéler les circonstances exactes et le rôle qu’a joué Alex Dragaytsev dans l’accident. Les inspecteurs assurent toutefois qu’ils fondent leurs accusations sur les preuves retrouvées pendant l’enquête. Ils admettent également que le brouillard dense et la chaussée glissante rendaient la conduite difficile.

20 ans ?

Alex Dragaytsev pourrait faire face à une peine de 20 ans de prison au maximum, s’il est déclaré coupable, selon la législation en place dans l’État du Wyoming. C’est bien plus qu’au Québec.

«Au Québec, l’accusation équivalente serait la conduite dangereuse causant la mort, explique Me Éric Lamontagne, de chez Contravention Experts. La peine maximale est de 14 ans.»