/news/currentevents
Navigation

N’insultez pas les policiers de Granby sur Facebook

Coup d'oeil sur cet article

GRANBY | Les personnes devront se tourner sept fois «les pouces» avant d’injurier un policier ou un officier municipal sur les réseaux sociaux, sans quoi ils recevront une contravention.

La Ville de Granby s’apprête à modifier son règlement sur les insultes afin d’y intégrer la notion de réseaux sociaux.

L’amende prévue pour les gens qui ne respecteraient pas le règlement varie entre 100 et 1000 $.

Sécurité

Une des priorités de Granby était de protéger les policiers.

«Nous avons reçu des plaintes de policiers par rapport à cela. Se faire identifier sur une photo, sur Facebook, avec son matricule et son nom pour ensuite se faire traiter de tous les noms par des citoyens, c’est inacceptable», souligne la directrice adjointe aux affaires juridiques de Granby, Marlène Painchaud.

Respect

Selon elle, tout le monde a droit à son opinion, mais tout dépend de la façon dont celle-ci est apportée.

«Les personnes ont le droit de dire qu’elles ne sont pas d’accord avec tel policier. Je n’ai aucun problème avec ça. Mais le problème est quand elles commencent à les insulter. Cela va à l’encontre du règlement», confirme-t-elle.

La Ville espère que ce genre de situation va diminuer sur les réseaux sociaux maintenant que c’est écrit tel quel dans les règlements de la ville de Granby.

Selon Marlène Painchaud, la modification de ce règlement a pris une ampleur inattendue.

«Je ne croyais pas que cela aurait pris autant d’importance, avoue-t-elle d’emblée, en riant. Pourtant, nous appliquons cela depuis longtemps. Je voulais simplement que ce soit clair, net et précis, et écrit noir sur blanc pour éviter des débats en cours», dit-elle.