/news/currentevents
Navigation

Le nouveau cirque de Guy Laliberté : L’atoll de Nukutepipi

Coup d'oeil sur cet article

Guy Laliberté a vendu son cirque, mais le soleil brille toujours pour lui... au-dessus de l’île de Nukutepipi. Loin des regards, il s’affaire à sa nouvelle lubie: l’aménagement de son île privée. Depuis deux ans, des dizaines d’ouvriers travaillent à transformer ce petit atoll en luxueux paradis tropical. Le Journal a mis la main sur des photos de cette île reculée du Pacifique.

Très discret sur le sujet, Guy Laliberté n’a jamais partagé de photos de son île. Il protège jalousement son projet des regards indiscrets.

Mais sur Google+, un entrepreneur qui a travaillé sur les lieux, David Kahatetena, a partagé des centaines de photos et plusieurs détails sur l’évolution des travaux.

La réfection de la piste d’atterrissage a été l’une des premières étapes des travaux d’aménagement après l’acquisition de Guy Laliberté.
Photo profil Google+ de David Kahatetena
La réfection de la piste d’atterrissage a été l’une des premières étapes des travaux d’aménagement après l’acquisition de Guy Laliberté.

Villas pour invités

On apprend ainsi qu’une douzaine de luxueuses villas seront construites pour pouvoir accueillir des invités, dont feraient partie Céline Dion et René Angélil, selon M. Kahatetena.

Il y aurait également une résidence principale de 500 m2 comprenant, entre autres, une salle de sport, une salle de poker et un observatoire.

D’après le média local Tahiti Infos, les coûts de réalisation de ce projet seraient évalués à 20 millions $.

Dans les années 80, Jean-Alain Madec avait fait construire des bungalows.
Photo Jean Alain Madec
Dans les années 80, Jean-Alain Madec avait fait construire des bungalows.

Des travaux fastidieux

Selon les informations recueillies sur Google+, les travaux d’aménagement auraient commencé en 2012 et seront terminés en 2016.

Il a d’abord fallu refaire la piste d’atterrissage et construire une darse pour accueillir les bateaux.

Photo profil Google+ de David Kahatetena

La réalisation des travaux est lente puisque, jusqu’à la réfection de la piste d’atterrissage, seuls des avions à hélice, ne transportant pas de matériel lourd, pouvaient s’y poser.

Le matériel arrivait par bateau, une fois par mois.

Une darse a été construite pour accueillir les bateaux transportant le matériel.
Photo Profil Google+ de David Kahatetena
Une darse a été construite pour accueillir les bateaux transportant le matériel.

Un abri

En mai 2014, Guy Laliberté confiait au Journal, lors d’une rare entrevue, vouloir faire de cet endroit un abri où il pourrait accueillir famille et amis en cas de catastrophe.

«Tranquillement, à cause de tout ce qui se passe dans le monde, je me suis dit: “ça pourrait peut-être être la place pour que – si jamais – il y a une épidémie, une guerre globale, que je puisse emmener ceux que j’aime, ma famille”», avait-il dit.

L’endroit sera autosuffisant. «Je vais être totalement autonome au niveau fonctionnement: solaire, environnemental, écologique, tout ça», expliquait-il.

Forêt vierge

Sur le site web d’une société ayant réalisé une étude d’impact environnemental pour Nukutepipi, on apprend que les travaux seront réalisés dans le respect de la faune et de la flore.

Nukutepipi est en partie recouverte d’une forêt primaire et abrite plusieurs espèces d’oiseaux.

Il faut également prévoir de possibles intempéries, l’île ayant été dévastée par des cyclones en 1983.

Une île reculée

Nukutepipi est située au nord-est de la Nouvelle-Zélande.
Nukutepipi est située au nord-est de la Nouvelle-Zélande.

Nukutepipi est un atoll du Pacifique situé à trois heures d’avion de Tahiti et Tahiti est à 8 heures d’avion de Los Angeles.

Il est situé dans l’archipel Tuamotu, un groupe d’îles isolées, à l’est de Tahiti.

L’île fait 2,3 km carrés et a en son centre un lagon de 1,3 km carré. Elle est encerclée d’une barrière de corail.

Nukutepipi a été découverte en 1767 par un navigateur britannique. Elle est devenue un territoire français en 1850, puis une plantation de cocotiers en 1920.

Nukutepipi est une île privée, précise cette pancarte. La photo a été prise par l’ancien propriétaire, Jean-Alain Madec, dans les années 80.
Photo Jean Alain Madec
Nukutepipi est une île privée, précise cette pancarte. La photo a été prise par l’ancien propriétaire, Jean-Alain Madec, dans les années 80.

Dans les années 80, l’île a été achetée par un Français, Jean-Alain Madec, qui y a construit une piste d’atterrissage, des égouts, des bungalows, etc. Mais le tout a été ravagé par deux cyclones en 1983.

C’est finalement en 2007 que Guy Laliberté en a fait l’acquisition.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.

Sur le même sujet