/sports/hockey
Navigation

Marcel Pronovost est décédé

Marcel Pronovost
Photo d'archives Marcel Pronovost

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - L’ancien défenseur de la Ligue nationale de hockey Marcel Pronovost est décédé, dimanche, à l’âge de 84 ans.

Originaire de la Mauricie, il a fait partie de la grande famille Pronovost, ses frères Claude et Jean ayant notamment joué dans la LNH. Il est aussi le grand-oncle d’Anthony Mantha, qui appartient aux Red Wings de Detroit, et d’Élizabeth Mantha, qui a passé cinq ans à la ligne bleue des Carabins de l’Université de Montréal.

Marcel Pronovost a longtemps évolué avec les Wings, aidant l’équipe à remporter quatre fois la coupe Stanley au début des années 1950. Il a aussi contribué à la conquête des Maple Leafs de Toronto, en 1967, la dernière dans l’histoire de cette formation.

L’homme a savouré trois autres coupes, à titre de dépisteur, dans l’organisation des Devils du New Jersey.

«Il était un arrière digne du Panthéon et un instructeur respecté. Pendant cinq ans, il fut également un membre d’une grande valeur au sein de la centrale de recrutement de la LNH. Marcel Pronovost a dédié sa vie à l’excellence de notre sport, a déclaré le commissaire du circuit, Gary Bettman, dans un communiqué diffusé sur le site NHL.com.

«Nous transmettons nos condoléances à sa famille, ses amis et les équipes pour lesquelles il a travaillé, sans oublier les innombrables jeunes joueurs dont il a découvert le potentiel.»

En 1206 matchs en saison régulière, Marcel Pronovost a totalisé 345 points, dont 88 buts. Il a aussi participé à 134 rencontres éliminatoires, récoltant 31 points. Il a été élu au Temple de la renommée du hockey, en 1978.

Après sa retraite comme joueur, le Québécois est devenu entraîneur des Sabres de Buffalo pendant deux campagnes et a agi comme adjoint chez les Wings durant deux ans.

Ayant planché comme recruteur au sein de la centrale de la ligue, il a ensuite assumé des fonctions similaires chez les Devils du New Jersey en supervisant le talent dans les rangs mineurs de l’Ontario.

«Le monde du hockey est en deuil à la suite de cette perte importante, a commenté le président-directeur général des Devils, Lou Lamoriello. Marcel était un homme attentionné qui a consacré sa vie au sport et à sa famille. Il a été un membre important de notre organisation et il va nous manquer.»
Par ailleurs, les détails entourant les funérailles de l’ex-homme de hockey ne sont pas encore connus.