/world/africa
Navigation

Trois hommes arrêtés pour le meurtre et le viol d’une religieuse de 86 ans en Afrique du Sud

Coup d'oeil sur cet article

JOHANNESBURG - Trois hommes ont été arrêtés pour le meurtre et le viol d’une religieuse autrichienne de 86 ans dans un couvent de la campagne sud-africaine, a annoncé mardi la police.

Sœur Gertrud Tiefebacher avait été retrouvée morte le 18 avril dans sa chambre du couvent du Sacré Cœur à Ixopo, un village au sud-ouest de Durban (est). Ses mains étaient attachées avec le cordon électrique d’une machine à écrire et elle a été étouffée avec une serviette. De l’argent avait été dérobé.

Les trois suspects, âgés de 25 à 35 ans, seront déférés mercredi devant un juge pour répondre des accusations de meurtre, vol et viol.

"Ils ont été trouvés en possession de certains biens volés, identifiés comme des biens appartenant à la victime", a déclaré la police dans un communiqué. "Il est probable que des devises étrangères ont été volées dans la chambre de la sœur Tiefebacher. Nous soupçonnons également qu’elle a été violée avant d’être tuée".

La religieuse a été inhumée lundi à Ipoxo, où elle avait travaillé durant 40 ans comme secrétaire d’une école et chargée d’administration.

Son meurtre a profondément choqué à Ixopo, un paisible village connu pour servir de cadre au célèbre roman Pleure, ô pays bien-aimé d’Alan Paton.

Les dernières statistiques font état de 17 068 meurtres et 62 649 plaintes pour violences sexuelles — les viols n’étant pas comptabilisés à part— en Afrique du Sud sur l’année 2013-2014.