/news/currentevents
Navigation

200 000$ en couteaux japonais haut de gamme volés chez l’Émouleur

Les couteaux et planches à découper du magasin L'Émouleur.
Tzara Maud / JdeM Les couteaux et planches à découper du magasin L'Émouleur.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Un homme serait entré par effraction à la boutique l'Émouleur sur Laurier Ouest, vers 5 h 13 mardi matin, s'emparant de près de 200 couteaux japonais haut de gamme. La valeur des marchandises volées est estimée à 200 000 $.

La boutique l’Émouleur lames japonaises d'exception, 1081 Laurier Ouest.
Pierre-Paul Poulin / Le Journal
La boutique l’Émouleur lames japonaises d'exception, 1081 Laurier Ouest.

Selon Guillaume de l'Isle, propriétaire de la boutique spécialisée dans l’importation, la vente et l’aiguisage de couteaux de chefs japonais haut de gamme, un homme seul aurait forcé la porte avec une barre à clous avant de s’emparer du contenu des vitrines, contenant environ 40 couteaux chacune, et de jeter sans cérémonie les fragiles couteaux dans une poubelle de plastique. La scène a été captée par les caméras de surveillance de la boutique.

Fabriqués entièrement à la main par des artisans japonais, les couteaux de l’Émouleur se détaillent entre 200 $ et 5300 $. Très prisés des chefs et des «foodies», ces lames japonaises sont forgées selon une technique ancestrale consistant à replier maintes fois l’acier sur lui-même afin de conférer aux couteaux une beauté inégalée et une précision chirurgicale.

L'intérieur de la boutique lors de notre passage en décembre 2013.
Pierre-Paul Poulin / Le Journal
L'intérieur de la boutique lors de notre passage en décembre 2013.

Les assurances couvriront les pertes, selon De l’Isle, mais il pourrait devoir attendre de six mois à deux ans pour renouveler son stock.

«Tout est fabriqué spécialement pour la boutique», rapporte-t-il à l’émission Daybreak, à la radio de CBC. «C’est même inscrit "pour Guillaume" sur les lames.»

«Tous les chefs de Montréal me connaissent. Vous ne pourriez même pas revendre ces couteaux à New York, parce que les gens me connaissent», ajoute-t-il.

Plusieurs chefs et personnalités ont offert leur soutien à Guillaume de l’Isle, un personnage bien connu du paysage gastronomique montréalais.

Une enquête a été ouverte par la police.

"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute." -Confucius

Posted by Guillaume De Lisle on Tuesday, April 28, 2015

 

La forge d'un couteau japonais: