/news/politics
Navigation

Démocratie participative dans Sainte-Marie-Saint-Jacques: Manon Massé reçoit

La députée de lancera le 4 mai prochain «Les lundis de Manon».
Photo Camille Gaïor La députée de lancera le 4 mai prochain «Les lundis de Manon».

Coup d'oeil sur cet article

Souhaitant implanter la démocratie participative dans son comté, la députée Manon Massé lancera le 4 mai prochain «Les lundis de Manon».

«Je veux susciter l’intérêt de mes concitoyens pour la démocratie, a indiqué l’élue de Québec solidaire dans Sainte-Marie-Saint-Jacques. On rêve de pouvoir construire avec les gens de la communauté pour que la démocratie ne soit pas juste aller voter aux quatre ans.»

Un lundi par mois, l’ancienne organisatrice communautaire invitera les résidents dans son bureau de comté, afin de leur «raconter l’Assemblée nationale».

Confiante qu’elle saura rassembler les gens, elle souhaite même devenir leur porte-voix. «Le rêve ultime c’est qu’à chaque session parlementaire, une des questions posées soit écrite par un comité de citoyens.»

Une «bibitte» au Salon bleu

Élue le 7 avril 2014 grâce à une victoire à l’arraché, la militante au physique atypique qui revendique ouvertement son homosexualité n’a pas le CV d’une députée traditionnelle.

«Certains me voyaient un peu comme une ‘bibitte’. Aujourd’hui, on a lâché le contenant, on est rendu au contenu. Et quand j’appelle le ministre, il me rappelle !» ironise celle qui rêve d’être du premier gouvernement solidaire.

Bien qu’habituée aux manifestations et aux actes de désobéissance civile, Manon Massé a été très surprise de constater l'ambiance musclée qui régnait au Salon bleu.

«C’est une politique spectacle dans laquelle on finit par oublier les raisons pour lesquelles on est là», déplore celle qui a été victime d’intimidation quelques semaines après son entrée à l’Assemblée nationale.

Rassembleuse et confiante, celle qui se dit en lien avec sa communauté semble bien installée dans son siège. «Les gens voient en moi la battante qui travaille pour eux, je pense que l’histoire d’amour est là, car je suis vraie. On verra en 2018 !»

«Les lundis de Manon» se tiendront un lundi par mois, à partir du 4 mai à 15 h et à 18 h, au bureau de comté situé au 533, rue Ontario Est, Bureau 330.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.