/opinion/blogs/columnists
Navigation

Le Canada n'existe pas

Le Canada n'existe pas
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canada n’existe pas. C’est le beau message que le gouvernement des conservateurs est en train de passer à travers le monde. Il a refusé de participer à l’Exposition universelle de Milan qui ouvre aujourd'hui ses portes.

Cette grande exposition universelle rassemble 145 pays. Mais pas le Canada.

145 pays ont trouvé important d’aller y construire un pavillon. Mais pas le Canada.

Le monde entier célébrera cette expo pendant six mois. Mais pas le Canada.

Le gouvernement conservateur balbutie des prétextes pitoyables pour justifier son absence : suivant de ténébreuses études, les retombées économiques ne seraient pas à la hauteur des investissements...  Près  de 50 millions de dollars de dépenses, soit environ 1,50 $ par Canadien.

Le thème de l’exposition « Nourrir la planète, Énergie pour la Vie», n’est apparemment pas un sujet porteur pour le gouvernement conservateur.

Des enjeux importants

Après tout, le Canada n’est que le 4e plus grand exportateur mondial de produits cultivés, le 3e exportateur de bovins et le 2e exportateur de porcs. Au total, le Canada est le 5e exportateur mondial de produits agricoles. Mais le Canada est absent de Milan.

L’industrie agroalimentaire génère du 8 % du PIB du Canada.  2,1  millions de Canadiens œuvrent dans cette industrie. Mais le gouvernement canadien n’a pas jugé bon de les représenter.

Des millions de touristes visitent le Canada chaque année. Ils peuvent y  savourer diverses spécialités gastronomiques. Un peu partout des chefs cuisiniers portent à bout de bras des restaurants qui sont parfois parmi les meilleurs au monde. Tant pis pour eux, tant pis pour le tourisme : le gouvernement conservateur a décidé qu’il n’était pas rentable de représenter la gastronomie canadienne à Milan.

Près d’un million de Canadiens souffrent de la faim. Mais ils votent très peu. Pourquoi le gouvernement conservateur s’en préoccuperait-il ? Pourquoi se soucierait-il de la faim dans le monde?

Quant à l'énergie, n'en parlons même pas: il est bien connu que le Canada possède des sables bitumineux. Pourquoi le Canada discuterait-il d'autres formes d'énergie?

Désinvestissement

Dans  un blogue précédent, j’expliquais que la gestion lente et maladroite des rescapés canadiens par le gouvernement  provenait du désinvestissement des conservateurs  dans la politique étrangère du Canada. Voilà un autre pénible exemple de ce désinvestissement.

Cela coûtera encore une fois très cher au Canada. Encore une fois, la réputation du Canada est atteinte. Plus durement que dans le cas du Népal.

Mais il y a pire. D’une certaine manière, le gouvernement conservateur refuse de participer au rêve mondial d’un monde meilleur. C’est mal connaître la jeunesse. C’est mal évaluer les aspirations humaines en général.

Les absents ont toujours tort. Rien ne justifie l’absence du Canada à cette exposition universelle. Rien sinon la bêtise.  

On peut voir les photos des pavillons des pays à :

https://www.expo2015.org/fr/participants/pays<

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.