/sports/golf
Navigation

Un pionnier du golf s’éteint

Coup d'oeil sur cet article

AUGUSTA | Pete Brown, le premier Afro-Américain à remporter un tournoi du circuit de la PGA, est décédé vendredi, à Augusta, à l’âge de 80 ans.

AUGUSTA | Pete Brown, le premier Afro-Américain à remporter un tournoi du circuit de la PGA, est décédé vendredi, à Augusta, à l’âge de 80 ans.

Brown avait écrit une page d’histoire en triomphant à l’Omnium Waco Turner de Burneyville, en Oklahoma, en 1964. Le natif de Port Gibson, au Mississippi, a gagné un autre événement, en 1970, à l’occasion de l’Omnium Andy Williams-San Diego.

«Pete était un gentilhomme et il a beaucoup apporté au golf, a mentionné le commissaire du circuit, Tim Finchem, dans un communiqué. On se souviendra toujours de lui comme le joueur qui a tracé la voie en devenant le premier Afro-Américain à s’imposer lors d’une compétition de la PGA. Le fait qu’il a récidivé six ans plus tard, en plus de terminer deuxième à trois reprises, démontre qu’il était un très bon athlète.»

Celui qui a survécu durant son adolescence à une poliomyélite, une paralysie spinale infantile, a participé à 356 tournois cours de sa carrière, évitant la coupe en 225 occasions. Il a obtenu sa carte de la PGA en 1963 après avoir pris part à trois événements l’année précédente.

Brown a disputé sa dernière saison complète en 1978, mais a officiellement pris sa retraite de la PGA sept ans plus tard. Il a ensuite évolué au sein du circuit des Champions, obtenant 80 départs.