/news/currentevents
Navigation

Une femme épinglée en lien avec les meurtres d’Amanda Trottier et de Travis Votour

Amanda Trottier et Travis Votour
Photo courtoisie Amanda Trottier et Travis Votour ont été abattus par balles à leur résidence de Gatineau en janvier 2014.

Coup d'oeil sur cet article

GATINEAU | Une artiste a été accusée des meurtres prémédités de Amanda Trottier et Travis Votour, commis en janvier 2014.

Sonia Vilon, 39 ans de Gatineau, a été interpellée lundi à son domicile. Elle a été accusée de deux meurtres prémédités.

Soulagement

Pour les proches d’Amanda Trottier, c’est un baume sur leurs plaies après 16 mois d’attente.

«Ô mon Dieu! Justice! Je pleure des larmes de joie», a écrit sa mère, Victoria Lebrasseur, sur son compte Facebook.

«Je suis heureuse que quelqu’un ait enfin été arrêté. J’ai hâte d’en savoir plus sur cette histoire», a pour sa part rétorqué sa cousine, Tammy Lebrasseur, lorsque rejointe par Le Journal.

Crime organisé?

Rappelons que, entre le 5 et le 6 janvier 2014, un ou des tueurs liés au crime organisé auraient fait irruption dans la résidence du couple située au 158 Terrasse-Eardley à Gatineau.

Les amants, tous deux âgés de 23 ans, auraient été abattus par balle au rez-de-chaussée de la demeure pendant que la fille d’Amanda, Savanna, 3 ans, dormait à l’étage.

Selon les éléments préliminaires de l’enquête confiée à la Sûreté du Québec, des vols dans des caches de drogue d’un gang de trafiquants des secteurs de Hull et d’Aylmer seraient à l’origine de ce double meurtre.

Votour, petit criminel connu des milieux policiers, aurait été capté sur vidéo la main dans le sac. Quant à l’implication de Trottier, elle tiendrait davantage de la rumeur.

L’enquête se poursuit et pourrait mener à d’autres arrestations.