/entertainment/music
Navigation

Un chef légendaire

Un chef légendaire
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La saison classique tire à sa fin et l’orchestre symphonique de Montréal nous offrira toute une surprise. Dans le cadre de son incontournable soirée-bénéfice, la formation montréalaise recevra le chef d’orchestre Zubin Mehta. Celui qui a dirigé l’orchestre pendant sept ans renouera avec son premier amour. Une soirée d’exception!

La saison classique tire à sa fin et l’orchestre symphonique de Montréal nous offrira toute une surprise. Dans le cadre de son incontournable soirée-bénéfice, la formation montréalaise recevra le chef d’orchestre Zubin Mehta. Celui qui a dirigé l’orchestre pendant sept ans renouera avec son premier amour. Une soirée d’exception!

À 78 ans, Zubin Mehta cumule plus de 50 ans de carrière. Les plus anciens, dont je ne fais pas partie, se souviendront de son passage à l’orchestre symphonique de Montréal entre 1960 et 1967, puis au Los Angeles Philarmonic pendant 12 ans.

Pour le grand public et les amoureux inconditionnels des airs d’opéra, la révélation a eu lieu en 1990. Au cœur de Rome, soit dans les Thermes de Caracalla, Zubin Mehta dirigea les trois ténors Luciano Pavarotti, Placido Domingo et José Carreras, à la veille de la Coupe du monde de soccer. Un succès colossal qui a fait la fortune et la gloire du chef et de ses interprètes. Chef dynamique, Zybin Mehta s’est fait une spécialité des répertoires de Bruckner, Strauss et Mahler.

Mardi 19 mai, à 19 h, il conduira donc la Symphonie no 3 de Mahler. Pour cette soirée tout étoilée, il sera entouré de la mezzo-soprano Michelle De Young, du chœur des femmes de l’OSM et du chœur des enfants de Montréal.

Opéra de Montréal

Pour clôturer sa saison, l’Opéra de Montréal s’adressera autant aux cinéphiles qu’aux passionnés de chant. En 2005, le réalisateur Christian Carion présentait Joyeux Noël, un drame historique touchant qui se passait en décembre 1914, pendant la Première Guerre mondiale. À la veille de Noël, les soldats français, anglais et allemands firent une trêve.

En 2012, le librettiste Mark Campbell et le compositeur Kevin Putts ont créé un opéra, Silent Nights, qui a reçu le prix Pullitzer. Dans les rôles principaux, nous retrouverons la soprano colorature Marianne Lambert, le ténor Joseph Kaiser, le baryton Philipp Addis et le baryton basse Alexandre Sylvestre. Les 16, 19, 21 et 23 mai. À la salle Wilfrid-Pelletier.


Jean-Pierre Rampal

 

Un chef légendaire
Photo Courtoisie

★★★★★

The Complet Erato Recordings

1954-1963

Erato / Naxos 10 DC

Flûtiste international, maître incontesté pour plusieurs générations, le Français Jean-Pierre Rampal a été aussi un grand pédagogue. Surnommé «l’homme à la flûte d’or», il a fait énormément pour cet instrument, en transposant un nombre incalculable de concertos, tout en respectant certains codes de la modernité. Au style fluide et impeccable, ajoutons l’inventivité, la vivacité et cette technique imparable qui en a fait un soliste recherché. Après une semaine d’écoute studieuse et heureuse, les plus belles plages sont centrées autour de: Mozart, Jolivet, Bach et Prokofiev.


3 concerts à surveiller

8 mai 19 h 30

Salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts

Les Violons du Roy

Œuvres de Haendel, Telemann et Vivaldi

Sous la direction de Jean-Christophe Spinosi

 

9 mai 20 h

Maison symphonique

Toronto Symphony Orchestra

Œuvres de Bruckner

Sous la direction de Peter Oundjian

 

12 mai 20 h

Maison symphonique

Orchestre symphonique de Montréal

Œuvres de Sibelius

Sous la direction de Kent Nagano

Aussi le jeudi 14 mai 20 h

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.