/news/currentevents
Navigation

UPAC: autre perquisition à Blainville

Coup d'oeil sur cet article

BLAINVILLE – L’Unité permanente anticorruption menait une autre perquisition à Blainville, jeudi matin, après celle de la semaine dernière.

Des véhicules de la police ont été aperçus chez le Groupe Domco, mais l’UPAC n’a pas voulu confirmer si c’était lié à la perquisition en cours jeudi matin.

La semaine dernière, l’UPAC avait effectué des perquisitions à l’hôtel de ville de Blainville et chez Groupe Domco, l’entreprise d’imprimerie et de relations publiques de Dominc Cayer qui détenait un contrat de service-conseil avec la Ville de Blainville. Ces perquisitions menées à cinq endroits visaient à récolter de la preuve dans le cadre d’une enquête. Personne n’avait alors été arrêté.

Lundi, Dominic Cayer, président du Groupe Domco, avait demandé à la Ville de Blainville de le libérer de certaines de ses obligations dans le cadre de son mandat de service-conseil en communication avec la municipalité.

«Je renonce donc au volet qui touche le mandat du conseiller stratégique auprès du Cabinet du maire et de la Direction générale, si la Ville accepte de le faire sans pénalité envers mes entreprises», avait-il indiqué par communiqué, ajoutant que ce choix a été fait à la suite des perquisitions effectuées la semaine dernière par l’UPAC chez ses compagnies.

«J'ai quand même longuement hésité, car au fond, tout ce qui s'est passé émane d'actions ciblées de la part des adversaires politiques de l'administration en place. Les détracteurs de ma cliente auront donc eu le dernier mot», avait ajouté M. Cayer.