/opinion/blogs/columnists
Navigation

Cuisinomane ? Non merci !

Cuisinomane ? Non merci !
gdt.oqlf.gouv.qc.ca

Coup d'oeil sur cet article

OMG ! 

LOL!

WTF!

L'OQLF nous montre à quel point ils sont débranchés, déconnectés, avec leur nouvelle directive.

Plutôt que le mot foodie, ou foody, qui ne dérangeait personne, l'OQLF préfère "cuisinomane".

Comme pyromane, nymphomane, un amour inconsidéré pour la bonne bouffe fait de vous un cuisinomane.

#FAIL

Je suis pour "égoportrait" "courriel" et tout plein d'autres mots traduits qui fonctionnent dans la vie courante.

Mais un foodie, c'est un foodie.

La fille qui photographie son plat sur son téléphone intelligent et le met sur Instagram, c'est une foodie. Pas une cuisinomane.

Le gars qui achète sa viande à la boucherie Lawrence, ses vins naturels en importation privée, c'est un foodie. Pas un cuisinomane.

Ce mot bizarre ne me rentre tout simplement pas dans la bouche.

Gastronome ne fonctionne pas non plus. Amateur de bonne chère non plus. Un foodie, c'est un hipster de la bouffe branchée. C'est une tripeuse qui achète Caribou, consulte le blogue Trois fois par jour, mange dans les camions de rue et met des sous de côté pour visiter la Scandinavie et ses restaurants capotés. 

Parfois, dans la vie, il faut appeler un chat un chat.

Et un foodie... c'est un foodie.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.