/news/currentevents
Navigation

Ils auraient été abattus pour avoir volé un caïd de la drogue

Amanda Trottier et Travis Votour auraient été froidement abattus par arme à feu chez eux en janvier 2014 par deux tueurs à gages.
Photo d’archives Amanda Trottier et Travis Votour auraient été froidement abattus par arme à feu chez eux en janvier 2014 par deux tueurs à gages.

Coup d'oeil sur cet article

GATINEAU | Les victimes d'un double meurtre commis à Gatineau en janvier 2014 auraient été filmées par une organisation criminelle à qui ils auraient volé de la drogue dans un appartement. Il n’en fallait pas plus pour que le chef de l'organisation ordonne leur exécution.

La police a arrêté cette semaine le leader allégué de l'organisation qui en menait large dans le secteur Aylmer, à Gatineau, Ronald Junior Brazeau, 34 ans. Le duo à qui il aurait passé le contrat a aussi été arrêté. Il s'agit de Sonia Vilon, 39 ans, et René Samson Von Richter, 24 ans. Tous trois ont été accusés de meurtres prémédités.

Selon ce qu'il a été permis d'apprendre, les membres de l'organisation criminelle tenaient un lieu de vente et une cache de drogue dans un appartement, où un vol de drogue a été commis, peu avant le double meurtre.

Caméra révélatrice

Les voleurs, un jeune homme et une jeune femme, ont été captés à leur insu par une caméra de surveillance installée discrètement par l'organisation criminelle.

Après avoir visionné ces bandes vidéo, le leader de l'organisation a été convaincu que les auteurs du vol étaient Travis Votour et sa conjointe Amanda Trottier, tous deux âgés de 23 ans. Sans pitié, Brazeau aurait décidé qu'ils méritaient rien de moins que la mort.

Un contrat visant à les liquider aurait été donné à un autre couple, René Samson Von Richter et Sonia Vilon.

Ceux-ci se seraient présentés au domicile des victimes pour les abattre froidement à l'aide d'une arme à feu, le 6 janvier 2014. Un enfant de trois ans, qui dormait à l'étage, a eu la vie sauve.

Amanda était visée

Contrairement à ce que des proches ont véhiculé depuis quelques mois, la jeune Amanda ne s'est pas simplement retrouvée au mauvais moment, au mauvais endroit: elle était elle aussi bel et bien visée par les tueurs, selon ce qu'il a été possible d'apprendre.

Le commanditaire aurait rémunéré les assassins en annulant une dette contractée par Samson Von Richter et en lui remettant une somme d'argent indéterminée en plus.

Brazeau était la tête dirigeante d’une cellule criminalisée très active dans le domaine des stupéfiants. Il ne serait toutefois aucunement lié à une organisation criminelle connue.

Drogue

Six autres personnes — quatre hommes et deux femmes — ont été arrêtées en lien avec cette opération nommée «Projet Mentir».

Parmi elles, Éric Boivin, 37 ans, Paul Bastien, 46 ans, et Éric Pierre Lambert, qui a eu 35 ans hier, tous trois de Gatineau. Ils ont comparu sous des chefs de possession et de trafic de stupéfiants, mais aucune autre accusation n’est écartée par les enquêteurs au dossier.

Des saisies ont par ailleurs été effectuées dans trois résidences du secteur Aylmer à Gatineau et deux autres de Quyon. Treize kilogrammes de marijuana, de l’argent liquide et quatre armes à feu y ont été confisqués par les policiers.

Les autorités disent avoir interrogé quelque 200 personnes au cours de leur enquête de 16 mois qui a mené à cette conclusion. D’autres arrestations pourraient toujours survenir au cours des prochains jours.