/lifestyle/columnists
Navigation

Je crois aux extraterrestres

Je crois aux extraterrestres
illustration Johanna Reynaud

Coup d'oeil sur cet article

En remplaçant cette semaine à la radio, j’ai réussi à faire rire de moi, par les coanimateurs de l’émission, quand j’ai eu le malheur de dire que je croyais aux extraterrestres. Qu’il y ait des sceptiques sur cette question, rien de plus normal. Mais ça me surprend encore que cette théorie soit considérée comme étant un début de démence.

En remplaçant cette semaine à la radio, j’ai réussi à faire rire de moi, par les coanimateurs de l’émission, quand j’ai eu le malheur de dire que je croyais aux extraterrestres. Qu’il y ait des sceptiques sur cette question, rien de plus normal. Mais ça me surprend encore que cette théorie soit considérée comme étant un début de démence.

Évidemment, comme mes coanimateurs savent que je suis soupe au lait et que ça ne prend rien pour que je boude, ils s’en sont donné à cœur joie... et ça a fonctionné. Je vous confesse que je leur ai fait la baboune pendant le reste du show (note à moi-même: ajouter à la liste des choses à améliorer).

Mais au risque d’en amuser plusieurs, j’assume et je crie à qui veut l’entendre que, oui: JE CROIS AUX EXTRATERRESTRES!

Voici pourquoi...

Premièrement, présumer que nous sommes seuls dans l’univers, c’est de la prétention extrême. Deuxièmement, croire que nous sommes l’espèce la plus évoluée de ce même univers, qu’après des milliards d’années, la chose la plus hot dans l’espace, ce serait nous?! Franchement, ça serait décevant...

Si c’est le cas, tout ce que je peux dire, c’est que quelqu’un a oublié quelque chose dans l’équation de l’évolution.

Des scientifiques comme Albert Einstein et Stephen Hawking ont déjà avancé qu’ils croyaient qu’il y avait de la vie ailleurs dans l’espace. Je ne suis pas le seul.

Présumer que nous sommes seuls dans l’univers, c’est de la prétention extrême

Mais mon point est le suivant.

Si des religions dites sérieuses reposent sur les mots et les gestes supposés d’un prophète ou d’un messie qui entendait une voix venue du ciel, ce n’est pas plus fou de croire à des petits bonshommes gris dans une soucoupe volante.

Poussons même la théorie plus loin. Notre description de Dieu étant celle d’un être supérieur à nous, ça ressemble un peu à celle qu’on donne aux extraterrestres. On a toujours essayé de séparer religion et science, mais peut-être que la vraie solution, c’est de combiner les deux. On a toujours imaginé Dieu avec une toge blanche, mais c’est peut-être un sarrau qu’il porte.

En fait, quand on y pense, y a quand même plus de chance que, si créateur il y a, il ressemble à Einstein, et pas à un gars qui joue du tam-tam sur le mont Royal les dimanches après-midis.

Hollywood

Si jamais on reçoit une visite d’extraterrestres, on a intérêt à ce qu’ils soient gentils. Oubliez ça, les fins heureuses comme dans les films d’Hollywood. S’ils ont la technologie pour venir ici, ce n’est pas nos petits missiles qui vont leur faire peur. À part faire un doigt d’honneur avec le bras canadien, on n’a pas beaucoup de moyens de défense.

Enfin, une chose qui me fascine, c’est que quand on voit des extraterrestres dans des films, ils ne portent pas de vêtements la plupart du temps. Une espèce évoluée qui a compris que le magasinage, c’est une perte de temps... Eh bien ça, ça me parle!