/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Cruise, Travolta et la Scientologie

Tom Cruise
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Tom Cruise entamera bientôt la promotion de Mission: Impossible Rogue Nation. J’espère que les journalistes vont lui poser plus de questions sur la Scientologie que sur le cinéma.

Tom Cruise entamera bientôt la promotion de Mission: Impossible Rogue Nation. J’espère que les journalistes vont lui poser plus de questions sur la Scientologie que sur le cinéma.

Pourquoi? Parce qu’un documentaire absolument dévastateur vient de prendre l’affiche.

Going Clear: Scientology and the prison of belief dépeint la Scientologie comme une secte loufoque, où les abus physiques et psychologiques seraient courants, qui harcèlerait ceux qui dévient du droit chemin et dont le seul objectif serait de faire des milliards en exploitant la crédulité des gens.

Après avoir vu le documentaire, on ne voit plus Tom Cruise de la même façon: ce grand acteur pense-t-il vraiment que l’humanité a été créée il y a 75 millions d’années par un certain Xenu, puis qu’elle a été congelée et jetée dans des volcans par des extraterrestres de la Fédération galactique?

La terre appelle Tom Cruise 

Le documentaire d’Alex Gibney, basé sur un livre de Lawrence Wright, a pris l’affiche au cinéma du Parc à Montréal et est disponible sur iTunes et sur vidéo sur demande.

Il donne la parole à huit ex-membres qui décrivent une secte tyrannique, qui maltraiterait les enfants, emprisonnerait ses membres récalcitrants, engagerait des détectives privés pour détruire la réputation de ses ennemis et recourrait à des armées d’avocats pour attaquer ses détracteurs.

La Scientologie aurait multiplié les poursuites contre l’IRS (l’Agence de revenu américain) qui, de guerre lasse, lui a concédé le statut de religion et les exemptions d’impôts qui viennent avec.

Au sujet de Tom Cruise, le documentaire est dévastateur. Selon un ex-membre, l’Église n’approuvait pas la relation entre Cruise et Nicole Kidman. Non seulement les bonzes de la secte ont-ils mis la ligne téléphonique de Kidman sur écoute, mais ils ont «formé» une jeune femme pendant des semaines pour qu’elle séduise Cruise.

Il faut voir Cruise parler de scientologie dans de vieilles entrevues: son discours est décousu, son rire est pathologique. Ça donne froid dans le dos.

L’autre grande star de la scientologie, John Travolta, croit dur comme fer que l’Église va éliminer la criminalité, la guerre et la folie. Sa carrière a commencé à bien aller quand il est devenu scientologiste: il aurait donc peur de quitter l’Église et que sa carrière dégringole. Les comédiens sont si insécures...

Dans Going Clear, on découvre le témoignage de la femme de L. Ron Hubbard, le fondateur de l’Église. «Le seul moyen de faire de l’argent aujourd’hui, c’est d’inventer une religion», aurait-il dit à son épouse.

Manifestement, avec des ambassadeurs comme Travolta et Cruise, sa méthode a fonctionné.

Religion $$$$$

Going Clear est un des documentaires les plus effrayants que j’ai vus depuis longtemps.

La scientologie, c’est essentiellement du lavage de cerveau affirme une femme qui y a passé 15 ans de sa vie...

Les personnes interviewées dans le film avancent qu’il n’y a que deux solutions pour que l’Église de scientologie perde son influence démesurée. Soit les É.U. lui retirent son statut de religion. Soit ses deux plus grands ambassadeurs, Cruise et Travolta, se mettent à critiquer ouvertement l’organisation.

Mon petit doigt me dit que ces deux options sont des... missions impossibles.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.