/sports/hockey/canadien
Navigation

Les chances de remporter la série grimpent à 24 %

Les chances de remporter la série grimpent à 24 %
Photo le Journal de Montréal, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Malgré les deux victoires consécutives du Canadien, les chances d’enlever les honneurs de la série face au Lightning restent minimes.

Selon le site spécialisé PlayoffStatus.com, le Tricolore a une chance sur quatre de réussir l’impossible et de remporter la série en sept matchs.

Ses chances ont toutefois augmenté au cours des derniers jours avec des victoires lors des quatrième et cinquième matchs. Avant la rencontre de samedi dernier, le site donnait un maigre 12 % de chances au CH de remonter la pente.

Néanmoins, une lourde commande attend le Tricolore. Le sixième match aura lieu au Amalie Arena de Tampa Bay, là où il a subi la défaite trois fois à ses quatre dernières visites.

Dans l’histoire de la LNH, seulement quatre équipes ont réussi à combler un retard de 3-0 dans une série pour l’emporter. Un exploit rarissime compte tenu du fait que l’apparition des séries 4 de 7 a eu lieu en 1938-1939.

Lorsque le retard est de 3-1, ce chiffre monte à 20. Le Canadien a d’ailleurs accompli ce fait d’armes à deux reprises, contre les Capitals de Washington en 2010 et contre les Bruins de Boston en 2004.

Les chances de remporter la série grimpent à 24 %
Photo d'archives

Un peu d’espoir

Mais qu’en est-il d’un retard de 3-2?

Depuis la saison 2001-2002, le Canadien a accusé un retard de 3-2 dans une série à sept reprises. Quatre fois il a réussi à surmonter le déficit et vaincre son adversaire.

La dernière fois? L’an dernier face aux Bruins de Boston. Acculés au pied du mur contre leurs éternels rivaux, les hommes de Michel Therrien ont gagné les deux dernières rencontres pour passer au tour suivant. Lors de ces deux matchs, Carey Price n’a concédé qu’un seul but aux Bruins dans des victoires de 4 à 0 et de 3 à 1.

Les chances de remporter la série grimpent à 24 %
Photo d'archives

La dernière défaite en pareilles circonstances pour le CH remonte à 2011. C’était contre ces mêmes Bruins de Boston, éventuels champions de la Coupe Stanley.

Carey Price, la clé

Là où les statistiques avantagent le Canadien pour la suite des choses, c’est entre les poteaux.

Carey Price détient des statistiques impressionnantes lorsqu’il doit garder les buts dans un match sans lendemain.

En neuf rencontres éliminatoires où la victoire était primordiale pour demeurer en vie, il a maintenu une fiche de six victoires et trois revers. Sa moyenne de buts alloués s’élevait à 1,98 au cours de ces neuf matchs.

Ça ne s’arrête pas là.

Si l’on inclut les matchs qu’il a disputés à Sotchi, Price présente une fiche de sept victoires et aucune défaite lors de matchs sans lendemain depuis les derniers Jeux olympiques.

Sa moyenne de 0,71 et son pourcentage d’arrêts de 97,1 % sont tout aussi impressionnants lors de cette séquence.