/news/education
Navigation

La CSDM éliminerait 170 postes de professionnels

Coup d'oeil sur cet article

La Commission scolaire de Montréal devrait confirmer demain son intention de sabrer environ 170 postes de professionnels et d'employés de soutien.

Ce sont des postes de secrétariat, d'entretien ménager, de psychologues, de psychoéducateurs et de conseillers pédagogiques qui risquent d'être touchés, selon ce que rapporte le quotidien Le Devoir.

Encore quelques dizaines de travailleurs devraient voir leur nombre d'heures de travail réduit, notamment dans les cafétérias.

«C'est certain que cela a des impacts sur les élèves, sur leur réussite au quotidien, a dénoncé au Devoir Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain. Souvent, les élèves qui ont parmi les plus grands besoins seront les plus affectés.»

D'autres postes de direction d'école, entre 25 et 40 selon le quotidien, pourraient aussi être touchés par les compressions.