/24m/city
Navigation

La nouvelle configuration dévoilée

Coup d'oeil sur cet article

 Avec des trottoirs chauffants plus larges et plus de végétations sur la rue Sainte-Catherine, Montréal croit qu’elle pourra concurrencer les grands centres commerciaux de la banlieue.  

  •  À lire aussi: Un accueil mitigé  

 «Quand la rue va se terminer, ça va être un happening, ça va être un buzz extraordinaire. Les gens vont vouloir venir parce qu’on a trouvé l’équilibre pour conserver le cachet de la rue tout en s’assurant d’avoir une fonctionnalité et une fluidité sur l'artère», assure le maire de Montréal, Denis Coderre. 

 Montréal a retenu un scénario «flexible» pour le réaménagement de 2,2 km de la rue Sainte-Catherine, entre De Bleury et Atwater. 

Ville de Montréal

 La première phase du projet sera réalisée de 2017 à 2019. Elle comprend la portion entre les rues De Bleury et Mansfield, ainsi que le square Philips. 

 Estimés à 95 M$, ces travaux prévoient aussi l’implantation de trottoirs chauffants. 

 Bien qu’elle ne possède pas encore toutes les données sur une telle initiative, la Ville assure qu’elle pourra respecter son budget. 

 Voies de circulation maintenue 

 Sainte-Catherine verra ses trottoirs élargis, passant de 4,25m à 6,5 m. L’espace gagné en trottoirs ne sera pas toutefois pas exclusifs aux piétons. La Ville pourra autoriser les voitures à s’y stationner. 

 Seule la partie comprise entre les Aylmer et McGill, où passera la future promenade fleuve-montagne, aura des trottoirs élargis en tout temps. Un total de 60 espaces de stationnement seront ainsi éliminés. 

 Montréal pourrait éliminer le stationnement sur d’autres portions rue. Le maire envisage des stationnements étagés ou encore des espaces souterrains pour compenser. 

 Les deux voies de circulation actuelles seront maintenues. La vitesse permise sera réduite à 30 km. 

Ville de Montréal

 Aucune piste cyclable n’a été prévue. Les cyclistes devront partager la chaussée avec les voitures et autobus a confirmé la Ville. 

 Pas prêt pour le 375e 

 La première phase des travaux, entre Mansfield et de Bleury, annoncé comme un legs pour 2017 ne sera pas prête à temps. 

 Les travaux, qui devaient être lancés en 2016, le seront finalement au printemps 2017 et s’échelonneront jusqu’en 2019. 

 Sainte-Catherine sera donc en chantier pendant les festivités du 375e anniversaire de Montréal. 

 «Inquiète-vous pas, il n’y aura pas juste des gros trous pour la fête, on va être capable de célébrer. Il y aura un certain sacrifice à faire, mais ça ne va pas entacher la situation», a soutenu le maire Coderre. 

 L’échéancier pour la deuxième phase, prévue entre Mansfield et Atwater, est à déterminer. 

 Le projet en bref  

  •  Trottoirs chauffants 
  •  Élargissement des trottoirs de 4,25 m à 6,5 m qui pourront aussi servir à stationner des véhicules 
  •  Vitesse réduite à 30 km/h 
  •  Des terrasses, des bancs publics et des zones de repos 
  •  Disparition de 60 places de stationnement 
  •  Pas de voie cyclable 
Sur le même sujet