/news/society
Navigation

Louise Cordeau: «Le Journal de Québec perd un grand bâtisseur»

On voit ici l'éditrice du Journal de Québec, Louise Cordeau, en compagnie d'Albert Ladouceur, en mai 2014 à l'hôtel de Ville de Québec. Notre chroniqueur était alors honoré pour la publication de son livre Déjoué par le cancer.​
Courtoisie Ville de Québec On voit ici l'éditrice du Journal de Québec, Louise Cordeau, en compagnie d'Albert Ladouceur, en mai 2014 à l'hôtel de Ville de Québec. Notre chroniqueur était alors honoré pour la publication de son livre Déjoué par le cancer.​

Coup d'oeil sur cet article

C’est avec une grande tristesse et beaucoup d’émotion que nous apprenons le décès de notre réputé journaliste, monsieur Albert Ladouceur.

Vous êtes nombreux à avoir apprécié le travail d’Albert, et ce, depuis plus de 35 ans. 

Ici au Journal, nous perdons un journaliste qui a marqué son histoire par son professionnalisme, son talent et surtout sa grande passion du sport. 

Il aura toujours été un très fier ambassadeur de «son» journal.

À travers sa maladie, nous avons découvert un grand combattant souhaitant léguer le souvenir d’un homme droit et fort.

Toutes nos meilleures pensées accompagnent la conjointe d’Albert, Céline, ses enfants et leurs conjoints, sa petite-fille, ses proches et ses nombreux amis.

Albert, tu mérites notre respect et surtout notre reconnaissance pour ton apport inestimable et inoubliable au succès du Journal de Québec

Bon voyage, Albert, ton souvenir sera éternel.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.