/finance/news
Navigation

Devrais-je aider ma fille pour sa première hypothèque?

Devrais-je aider ma fille pour sa première hypothèque?

Coup d'oeil sur cet article

Ma fille désire s’acheter un loft, âgée seulement 21 ans, elle vient de débuter un travail il y a 5 semaines. Son salaire est de 45 000 $ par année.

Ayant une mise de fonds de 20 000 $, elle a trouvé un prêt préautorisé de 195 000 $ mais son condo vaut 225 000 $.

Si elle ne peut accéder seule à l’hypothèque, nous sommes prêts à l’aider. Sans connaître les différentes options, nous pouvons être cosignataires, endosseurs ou autres options. Si nous devons l’aider, que suggérez-vous comme option?

Je sais que vous n’aimerez pas ma réponse, car en tant que parent, on veut tous aider nos enfants, mais parfois il est mieux de les laisser voler par eux-mêmes. L’idéal est de ne pas être cosignataire ou endosseur pour votre fille, car la banque lui autorise un bon montant en pré-approbation. Il est toujours mieux de la laisser se débrouiller seule et de ne pas offrir votre aide auprès de la banque.

Pourquoi ne pas aider sa fille ?

La raison est bien simple, en aidant votre fille cela peut vous nuire plus tard si vous désirez changer de maison, chalet, un immeuble à revenus. Même si vous avez seulement endossé et que votre nom ne figure pas sur les titres de propriété, vous serez considéré comme investisseur dans ce condo et serez responsable à 100 % de l’hypothèque, même si le condo est au nom de votre fille.

Si votre enfant ne se qualifie pas pour une hypothèque, vous n’aurez donc pas le choix de l’aider et la banque voudra voir une implication de votre part. Personnellement, je préfère l’endossement, car en étant cosignataire, votre enfant perd une partie de l’avantage de l’exemption du gain en capital lors de la revente étant propriétaire résidant et vous ne l’êtes pas.

Que faire si le prix du condo est plus élevé que le montant préautorisé?

Il faut savoir que lorsqu’une banque vous préautorise pour un condo de 195 000 $, c’est le maximum que votre fille peut acheter avec son revenu. Si elle désire acheter un condo plus élevé, il faudra qu’elle trouve la différence entre le 225 000 $ et le 195 000 $, c.-à-d. 30 000 $ par un autre moyen. En tant que parent, vous pouvez l’aider de cette façon en lui faisant un don d’équité qui servira à sa mise de fonds.

Vous n’êtes pas à risque, car vous n’avez pas endossé, vous avez fait un don mais il ne doit pas y avoir aucun pourcentage d’intérêt en retour de votre don.

♦ Ghislain Larochelle est un professionnel inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi qu’à l’OACIQ. Son entreprise de formations et de coaching pour investisseurs en immobilier - Immofacile.ca - peut percevoir des honoraires liés à la formation et aux soirées de conférences mensuelles.


Conseils

♦ Négociez avec le vendeur pour faire baisser le prix à 195 000 $ si c’est possible.

♦ Trouvez un autre condo que vous pouvez payer selon le prêt préapprouvé.

♦ Consultez un fiscaliste pour vous aider dans votre démarche de soutien à votre enfant.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.