/misc
Navigation

Houston, a-t-on un problème ?

Bloc Microsoft
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les contribuables ont payé 5 369 $ pour qu’un informaticien du gouvernement du Québec se rende à Houston, au Texas, pour une formation avec les bonzes de Microsoft.

 

Le transport a coûté 850 $, l’hébergement et les repas : 1 550 $. Le reste (3 000 $) était pour l’inscription à la formation en mai l’an passé.

 

L’employé formé est un conseiller en architecture gouvernementale technologique du Centre des services partagés du Québec.

 

L’événement était le Microsoft TechEd. Il s’agit de plusieurs conférences, durant quatre jours, visant à mieux s’instruire sur les produits Microsoft.

 

L’utilité de telles formations est incontestable, selon le Centre des services partagés du Québec. Mais était-il possible de ne pas faire ce voyage et d’y assister à distance, à l’aide d’un ordinateur ? Sur ce lien, la conférence d’ouverture est d’ailleurs disponible gratuitement https://channel9.msdn.com/Events/TechEd/NorthAmerica/2014/KEY01#fbid=.

 

Essentiel, selon le gouvernement.

Le Centre des services partagés (CSPQ) répond que non, car celui qui a fait le voyage n’aurait pas pu, notamment, faire de réseautage. 

 

« Un des objectifs importants d’un tel événement sont les échanges avec les autres grandes organisations publiques et privées nord-américaines qui utilisent les plateformes Microsoft, notamment sur les enjeux de positionnement et d’évolution technologique auxquels toutes les grandes organisations telles le CSPQ, font face», explique l’organisme.

 

« Un autre avantage majeur, est la disponibilité en un même endroit, des experts spécialisés de Microsoft. Cette proximité permet de discuter sur places des enjeux et des orientations adaptés au contexte particulier du CSPQ».

 

« Ces échanges et interactions sont impossibles via les conférences Web», se justifie le Centre des services partagés, ajoutant «qu’il demeure essentiel de comprendre la vision d’avenir de Microsoft».

 

«Les apprentissages de cette formation ont été mis à profit pour la réalisation de projets majeurs planifiés (migration Windows 2003 à 2012, XP à 8.1, infrastructures de courtiers, repositionnement des services de la plateforme intermédiaire, révision des plans de services bureautiques).

 

Le CSPQ ajoute que l’employé a partagé ses informations privilégiées à près d’un dizaine de ses collègues à son retour. On a demandé au CSPQ de nous préciser ce partage.

 

L’employé «a fait une synthèse des informations reçues». Le transfert des informations a été réalisé dans le cadre de présentation à la Table des architectes technologiques de la Direction principale de l’architecture technologique, au Comité de gestion de la Direction générale des services d’infrastructures technologiques et aux comités d’orientation de cinq projets.

 

Vous avez déjà assisté à un TechEd ? Le déplacement vaut le cout?