/news/society
Navigation

18 millions $ en bonis depuis 3 ans pour des milliers de fonctionnaires

2700 employés du gouvernement y ont eu droit

DM SAAQ-01
photo daniel mallard Parmi les champions des bonis, la Société de l’assurance automobile du Québec versera 380 000 $ à 176 employés.

Coup d'oeil sur cet article

Le régime d’austérité n’a pas asséché les primes de rendement exceptionnel versées aux fonctionnaires provinciaux, qui ont reçu près de 18 millions $ en trois ans.

Alors que les cadres et les gestionnaires du gouvernement du Québec ont vu leurs bonis suspendus par Martin Coiteux, les employés syndiqués ont toujours droit à une prime de rendement en vertu de la «directive concernant l’attribution de la rémunération des fonctionnaires».

Cette année, près de 2700 employés de la fonction publique ont obtenu une prime équivalant à 3,5 % de leur salaire. La facture pour l’État totalise 5,6 M$.

Au Conseil du trésor, on explique que ce sont les directions des ministères et organismes qui décident d’accorder les primes. «On n’a pas de contrôle là-dessus», souligne le porte-parole Jean Auclair au Journal.

Le CSPQ donne plus que quiconque

Au bureau du président du Conseil du trésor, on souligne d’ailleurs qu’il est impossible de mettre fin à ces primes puisqu’elles sont protégées par la convention collective.

«La suspension des bonis du personnel de direction et du personnel d’encadrement de la fonction publique (ministères et organismes) et des réseaux de la santé et de l’éducation a été reconduite pour l’année d’évaluation 2014-2015», a toutefois affirmé Marie-Ève Labranche, l’attachée de presse de Martin Coiteux.

C’est ainsi que le Centre des services partagés du Québec (CSPQ), qui a connu de nombreux ratés dans sa gestion des projets informatiques, a été le plus généreux donneur de récompenses cette année. Il a versé 498 000 $ à 253 employés pour leur rendement exceptionnel.

Au CSPQ, on rétorque que le nombre d’employés justifie les primes. «C’est une grande organisation comptant 1258 employés admissibles au boni», affirme-t-on aux communications du Centre.

Parmi les plus généreux

Parmi les champions du boni, on peut compter le Fonds des réseaux de transport terrestre (162 employés et 395 000 $), la Société de l’assurance automobile du Québec (176 employés et 380 000 $) ainsi que le ministère des Transports (111 employés et 252 000 $), qui relèvent tous du ministre des Transports.

D’autres ministères, qui ne sont pourtant pas les plus gros employeurs, se faufilent en tête de ce palmarès des primes. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (149 employés, 335 000 $), le ministère de la Sécurité publique (129 employés, 277 000 $) et le ministère de l’Environnement (106 employés, 252 000 $) n’hésitent pas à récompenser leurs employés méritants.


3 années de riches bonis

  • 2012-2013 | 3063 employés | 6,4 M$

  • 2013-2014 | 3008 employés | 6,32 M$

  • 2014-2015 | 2656 employés | 5,58 M$

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.