/entertainment/music
Navigation

Tendance : Les chanteurs baissent leurs pantalons pour mieux monter dans les palmarès

Coup d'oeil sur cet article

En dévoilant ses fesses dans le nouveau clip de Maroon 5, Adam Levine confirme une tendance lourde en musique: celle des chanteurs qui baissent leurs pantalons pour mieux monter dans les palmarès.

Les médias ont longtemps accusé les artistes féminines de retirer leurs vêtements pour vendre plus d’albums. Or, depuis quelque temps, ce sont leurs collègues masculins qui emploient cette stratégie.

Le dernier exemple en lice? Adam Levine du groupe Maroon 5. Lancé sans avertissement ce week-end, le plus récent vidéoclip du quintette californien, This Summer’s Gonna Hurt, montre le chanteur jeter (littéralement) la serviette devant la caméra du photographe Travis Schneider, révélant ainsi son postérieur dénudé. Cette séquence de quelques secondes, tournée en noir et blanc, vaut au vidéoclip un petit avertissement sur YouTube.

Adam Levine
Photo courtoisie

Adam Levine suit ainsi les traces d’un nombre croissant de musiciens qui font tomber leurs pantalons pour mousser leur popularité. Au cours des derniers mois, Justin Bieber (campagne publicitaire de Calvin Klein), Calvin Harris (Emporio Armani) et Nick Jonas (magazine Flaunt) ont tous attiré l’attention en défaisant leurs jeans.

Justin Bieber
Photo courtoisie
Nick Jonas
Photo courtoisie
Calvin Harris
Photo courtoisie

Au Québec

Quelques chanteurs québécois ont aussi contribué au mouvement, fait remarquer le chroniqueur musical Olivier Robillard Laveaux, mentionnant au passage Claude Bégin et Félix-Antoine Couturier, flambant nus dans leurs vidéoclips respectifs Avant de disparaître et Comme un seul homme.

«Ça fait des années qu’avec Madonna, Britney Spears et Miley Cyrus, les gars voient des corps de chanteuses nus. Il était à peu près temps que les filles aient quelque chose à se mettre sous la dent!», lance Olivier Robillard Laveaux, qui doute parfois des retombées d’une telle démarche.

«À court terme, c’est gagnant. Ça fait réagir et tout le monde s’envoie la vidéo sur Twitter et Facebook. Mais le lendemain, on passe à autre chose si quelqu’un d’autre enlève ses vêtements. Rien ne battra une bonne toune», ajoute l’animateur à MusiquePlus.