/opinion/columnists
Navigation

Hommage au bâtisseur du Québec moderne

Jacques Parizeau
Chantal Poirier / Le Journal de

Coup d'oeil sur cet article

«Plusieurs briques de la maison du Québec portent sa signature»

Philippe Couillard,Premier ministre du Québec

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris tôt hier matin le décès d’un homme d’exception, le premier ministre Jacques Parizeau. Je souhaite aujourd’hui joindre ma voix à cette motion et partager quelques réflexions à la suite du décès de ce grand Québécois.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

Un homme d’exception

Pauline Marois,Ex-première ministre du Québec

J’ai connu Jacques Parizeau alors que j’effectuais une maîtrise en administration des affaires à HEC Montréal. Il n’avait pas 45 ans et c’était déjà un géant. Membre de cette petite équipe de hauts fonctionnaires brillants et intrépides, il avait accompagné René Lévesque dans la nationalisation de l’électricité et doté le Québec de grandes institutions économiques.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

L’homme de la modernité du Québec

Pierre Karl Péladeau, Chef du Parti québécois

Le premier ministre Jacques Parizeau est un homme d’exception. Il a été un grand serviteur de l’État. Il a fait le choix de consacrer sa vie à ses concitoyens et à ses compatriotes. Il leur a offert l’un des plus beaux legs: la modernité. Oui, Jacques Parizeau, c’est l’homme de la modernité du Québec.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

La fierté comme héritage

François Legault,Chef de la Coalition avenir Québec

Nous pourrons lire souvent au cours des prochains jours que Jacques Parizeau était un bâtisseur, un homme d’État. Il a participé à la création de leviers économiques très importants, comme la Caisse de dépôt et placement et la Société générale de financement. Son empreinte sur le Québec moderne est immense.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

Une vie au service du Québec

Gilles Duceppe, Ex-chef du Bloc québécois

Jacques Parizeau aura beaucoup donné au Québec. Intellectuel de haut niveau, il fut non seulement le premier Québécois, mais également le premier Canadien à recevoir un doctorat en économie de la prestigieuse London School of Economics. Issu d’une famille aisée, il aurait pu devenir un homme d’affaires prospère.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

L’idéaliste décomplexé

Mario Dumont, Ex-chef de l'ADQ

Jacques Parizeau aimait profondément le Québec.

Il y a pourtant une fibre de ce qu’on appelle l’âme québécoise qu’il ne partageait pas: le côté complexé. Cette idée que les Québécois sont nés pour un petit pain n’a jamais fait partie de son ADN personnel ni de sa pensée politique.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

Jacques Parizeau, enseignant

Jean-Martin Aussant, Ex-chef d’Option nationale

Je n’oublierai pas de sitôt mon 45e anniversaire, en ce 1er juin 2015. Mes premières pensées vont bien sûr à toute sa famille. Je n’avais pas préparé de texte ou de réaction puisque je refusais de me dire qu’il partirait bientôt.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

Au-delà de l’amitié

Serge Guérin, Ex-directeur de cabinet de Jacques Parizeau

Cher Monsieur Parizeau,

Le rôle d’un père prend souvent la forme de l’amitié.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

À nous de finir son œuvre

Louis Bernard, Ex-directeur de cabinet de Jacques Parizeau

Un géant nous a quittés. Ils ne sont pas si nombreux ceux qui, par leur action, marquent profondément leur génération, au point où l’on puisse dire: grâce à lui, nous sommes meilleurs et, sans lui, nous ne serions pas si avancés.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

L’homme debout

Josée Legault, Politologue, auteure, chroniqueuse politique

J’ai compris très tôt que le mépris dont Jacques Parizeau était souvent l’objet chez ses adversaires était en fait l’expression d’une grande peur. Des officines d’Ottawa aux luxueux salons de la haute finance, on craignait «Monsieur».

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

L’autre Parizeau

Joseph Facal, Politologue, sociologue, ex-député péquiste et ministre

La trajectoire et les faits d’armes de Jacques Parizeau sont bien connus. Hormis René Lévesque, je ne vois pas une autre vie qui aura à ce point incarné le cheminement du Québec depuis un demi-siècle.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

Monsieur entre dans l'histoire

Michel Hébert

Mort aux côtés de ses proches lundi soir à l’âge de 84 ans, Jacques Parizeau aura droit à des funérailles nationales. Il sera exposé en chapelle ardente durant deux jours, un honneur consenti à René Lévesque et Robert Bourassa.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

Parizeau, le bâtisseur du Québec

Michel Girard

Au plan économique, on se souviendra de Monsieur Jacques Parizeau comme l’un des grands bâtisseurs du Québec d’aujourd’hui, l’un de ses plus grands défenseurs, en plus d’être à la base de l’expansion du Québec Inc.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

Voir grand

Richard Martineau

Comme le général De Gaulle, Jacques Parizeau s’est toujours fait une certaine idée du Québec.

Cliquez ce lien afin de lire la chronique.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.