/entertainment/shows
Navigation

Michel Louvain célébré au Centre Bell

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Pour la deuxième fois de sa carrière, Michel Louvain est monté sur la scène du Centre Bell.

C’était l’occasion pour l’infatigable chanteur de livrer un spectacle unique et chaleureux où s’est succédé une quinzaine d’artistes, tous venu chanter ses chansons en sa compagnie.

Les gestes de reconnaissances ne finissent plus de pleuvoir sur le célèbre chanteur de charme. Après le Félix Hommage 2014 et le lancement de l’album «Ils chantent Louvain», l’artiste s’est donné entier à son public samedi soir.

Et il n’était pas seul pour ouvrir le bal. Daniel Lavoie, Michaël et Tocadéo, Jean-François Breau et Mario Pelchat, ils sont tous venus le rejoindre pour entonner en chœur «Hey crooner». Ensemble, ils ont inauguré ce spectacle d’un soir intitulé «Ils chantent Louvain».

Visiblement très heureux et ému d’être entouré de tous ces artistes, Louvain les a remerciés de leur présence. «C’est beau comme ouverture, n’est-ce pas, a-t-il lancé au public. Merci à vous aussi d’être venu si nombreux partager avec moi cette soirée assez spécial.»

L’ambiance était résolument intime, un peu surannée sur les bords. Michel Louvain et sa grande amie, l’actrice Danielle Ouimet, ont joué les animateurs de circonstance en s’installant sur des fauteuils au coin de la scène.

Dans le mode de la discussion franche, ils se sont remémoré les bons moments de leur jeunesse. C’est là que le chanteur a expliqué qu’il a voulu rentrer dans le métier grâce à ses deux idoles que sont les Français Charles Aznavour et Charles Trenet.

Occasion pour Daniel Lavoie de venir interpréter le titre de Trenet, «Vous qui passez sans me voir». De Charles Aznavour, le public a eu droit à une belle reprise par Patrick Bourgeois de «Ay mourir pour toi».

Invité-surprise

Louvain n’est pas resté longtemps assis. Chatouillé par la musique, il s’est levé pour annoncer la venue-surprise de René Simard. Les deux hommes ont repris côte à côte le touchant «Pourquoi donc as-tu brisé mon cœur».

Dans une certaine bonne humeur, le spectacle-hommage est revenu sur la foisonnante discographie de l’artiste en proposant quelques thèmes musicaux, dont un pot-pourri de titres américains ou les propres chansons de Louvain qui renvoient à des prénoms de femmes comme le cuivrer «Lison» avec Mario Pelchat ou le nostalgique «Louise» avec Tocadéo.

Toujours en duo avec Louvain, ils ont enchaîné avec le très jazzy «Linda». Un moment apprécié du public qui ne s’est pas fait prier pour entonner le refrain de «Sylvie».

L’artiste a ensuite offert plusieurs de ses chansons phares telles «C’est beau la vie», l’indémodable «Un certain sourire» ou «Le Voyou». Un répertoire également repris par les artistes invités: Antoine Graton avec «Ma belle gitane», Herbert Léonard avec «Fumée aux yeux» ou Paul Daraîche avec «Buenas noches mi amor».

Un moment étonnant, celui où Louvain a interprété le gros succès mondial «Gangnam Style», avec la chorégraphie s’il-vous-plaît ! À 77 ans, l’homme demeure en pleine forme.

Louvain admiré et célébré par ses invités, mais aussi Louvain admiratif de tous ses artistes qui ont accepté de passer la soirée avec un chanteur qui cumule une carrière de près 60 ans. Le tout s’est terminé en beauté avec l’incontournable «La dame en bleu» chanté en duo avec Jean-François Breau.