/news/currentevents
Navigation

De 400 000 $ à 5 M$ pour les familles des victimes

L’indemnisation totale pour Lac-Mégantic est de 410 M$

Lac Mégantic
Photo Archives Le 6 juillet 2013, un train de la MMA a explosé à Lac-Mégantic, faisant 48 victimes.

Coup d'oeil sur cet article

LAC-MÉGANTIC | Les familles des 48 victimes de la tragédie toucheront en moyenne plus de 2 M$ chacune d’ici la fin du mois d’octobre.

Au total, les familles des victimes se partageront 111 M$. Vingt-six familles toucheront entre 400 000 $ et 2 M$, 13 recevront entre 3 et 5 M$ et une touchera plus de 5 M$.

Les créanciers de la tristement célèbre MMA ont voté à l’unanimité hier en faveur du plan d’arrangement qui leur a été soumis.

Au total, un montant de 410 M$ sera réparti de la façon suivante: 111 M$ pour les familles des victimes, 49 M$ pour les 3700 personnes qui ont présenté des demandes de réclamation, 42 M$ pour les dommages économiques et 208 M$ pour le gouvernement du Québec et la municipalité.

Satisfaction

Un des initiateurs du recours collectif contre la MMA, Louis-Serge Parent, s’est réjoui de la rapidité avec laquelle le dossier s’est réglé. Il s’attendait à ce que les procédures se poursuivent pendant plusieurs années. Au total, les victimes auront dû attendre deux ans avant d’être indemnisées.

«Au début, nous nous attendions [à un délai] de 15 à 20 ans au lieu de 15 à 20 mois avant que cela ne se règle. C’est un grand pas qui a été fait et maintenant, on peut commencer à faire un début de deuil», a dit M. Parent d’un air soulagé.

Me Hans Mercier, qui représentait plusieurs familles de victimes, s’est dit satisfait de la vitesse à laquelle les choses se sont réglées.

«Les avocats américains ont fait accélérer le processus et ont fait augmenter les montants obtenus. Nous avons tous contribué et nous sommes fiers de cela. Avec la contribution de World Fuel, on se rapproche du montant qu’auraient pu toucher les gens dans un procès américain. Au départ, l’objectif était de 500 M$, alors oui, nous sommes satisfaits avec les 410 M$, mais l’argent ne remplacera jamais les personnes qui ont été perdues. Les montants dépassent de façon substantielle ce qui a déjà été obtenu au Canada.»

Même son de cloche pour Me Patrice Benoit, qui s’est dit heureux que le dossier se soit réglé aussi rapidement et avec des montants respectables. Même s’il y avait beaucoup de sceptiques, lui et toute son équipe ont fait le pari de réussir à régler cela rapidement pour le bien des parties poursuivies, mais avant tout pour celui des victimes.

Seul le CP refuse de participer au régime d’indemnisation lié à la tragédie et la compagnie fait face à un recours collectif. Si jamais elle accepte d’y participer, les montants seraient revus à la hausse.

Rappelons que le 6 juillet 2013, un train de la MMA qui tirait 72 wagons remplis de pétrole a déraillé et explosé au centre-ville de Lac-Mégantic, tuant 47 personnes.

Un pompier qui s’est suicidé par la suite a également été considéré comme une victime.