/news/politics
Navigation

Khadir dénonce les propos «inacceptables» de Fillion sur le blogueur Raif Badawi

(11)-07-Fillion 
 Retour de Jeff Fillion a la radio a Quebec , j
Photo d’Archives

Coup d'oeil sur cet article

S’il avait été condamné aux coups de fouet par un régime répressif dans le passé, Jeff Fillion n’aurait pas traité de «cave» le blogueur saoudien Raif Badawi et comprendrait mieux la réalité de la violation des droits de l’homme, croit le député solidaire Amir Khadir.

«Ça ressemble beaucoup à M. Jeff Fillion et ça démontre à quel point il ignore les réalités de violation des droits humains. Il faut avoir senti la prison, l’exil, la répression et un coup de fouet dans le dos peut-être pour le réaliser pour M. Jeff Fillion», a lancé M. Khadir, qui réagissait aux propos de M. Fillion sur le blogueur saoudien Raif Badawi lors d’un point de presse improvisé à l’Assemblée nationale.

Rappelons que M. Fillion a traité M. Badawi de «toton» et de «cave» qui a «couru après la marde» hier. Ce dernier a été condamné à 1000 coups de fouet, 10 ans de prison et 1 million de rials (plus de 300 000 $) d’amende pour ses textes sur la place de la religion en Arabie Saoudite.

«Le retour de Gilles Duceppe, ça fait triper RDI. Ça va peut-être les faire débander de comment il s’appelle? Badwi, Badiwi... [...] Raïf Badawi! Eux autres y’en font une histoire avec ça, c’est incroyable. Enwoueille des coups de fouette, we don’t care...», a-t-il d’abord lancé.

«C’est tu un Canadien lui? [...] Pourquoi on s’occupe de ça? Sa femme est Canadienne? Ben regarde, a s’arrangera avec ça, c’est pas un citoyen canadien, pis y’é allé joué sur une ligne très fine. Il est allé dans une place où aller challenger le pouvoir, pis le système, pis la religion, c’est peut-être pas une bonne idée. [...] On appelle ça courir après la marde. [...] S’en aller, pis commencer à jouer au genre de super héros pour essayer de remettre l’Arabie saoudite avec les valeurs occidentales, faut vraiment être un toton là», a-t-il ajouté.

M. Khadir trouve ces propos inacceptables. «Comment est-ce qu’on peut être du même avis que des juges en Arabie Saoudite?», s’est demandé le député de Québec solidaire. «Pour la plupart des Québécois, pour quelqu’un qui a le moindre respect pour la valeur de la vie humaine et des libertés démocratiques, les propos de M. Fillion sont inacceptables», a-t-il lancé.