/24m/city
Navigation

Que feriez-vous avec 2M$ pour la rue Prince-Arthur?

La rue Prince Arthur n’attire plus les commerçants.
Photo Camille Gaïor/24 Heures La rue Prince Arthur n’attire plus les commerçants.

Coup d'oeil sur cet article

À bout de ressources pour relancer la rue Prince-Arthur, le Plateau-Mont-Royal consultera la population tout l’été afin de trouver de nouvelles idées pour la rue piétonne en plein déclin.

Il est bien loin le temps où cette portion de la rue Prince-Arthur Est, entre l’avenue Laval et le boulevard Saint-Laurent, était le repère des terrasses et de la gastronomique grecque. Aujourd’hui, près d’un local sur trois est vide et plusieurs commerçants ferment pendant l’hiver.

Convaincu du potentiel de la plus ancienne rue piétonne de Montréal, l’arrondissement en a fait son projet de legs en vue des festivités du 375e anniversaire de la Ville. «Les gens cherchent à faire l’expérience des quartiers, ils en ont marre des grandes artères, malgré leur visibilité et leur accessibilité», croit Christine Gosselin, conseillère d'arrondissement pour le district de Jeanne-Mance.

Encore vague

Plantations massives, intégration des start-ups, entrées des rues latérales fleuries, aménagement de fontaine, larges saillies... un an et demi avant la fin du projet, le visage de la future rue est encore bien vague.

Pendant tout l’été, l’achalandage sera étudié et la population sera consultée via les réseaux sociaux et sur le terrain.

«Le travail de consultation se fera auprès des commerces, des commerces potentiels, des passants, des résidents, mais aussi des touristes, a indiqué Luc Ferrandez, maire de l'arrondissement Plateau-Mont-Royal.»

Le projet estimé à 2 millions de dollars sera équitablement financé par la Ville et l’arrondissement et la «nouvelle» rue Prince-Arthur devrait être prête d’ici fin 2016.