/finance/business
Navigation

L’Usine aura pignon sur rue à Québec

Les têtes dirigeantes de L’Usine sont Philippe Girard, Mathieu Bouchard et Mathieu Moreau. Au moment de la photo, François Laviolette était absent.
Photo Diane Tremblay Les têtes dirigeantes de L’Usine sont Philippe Girard, Mathieu Bouchard et Mathieu Moreau. Au moment de la photo, François Laviolette était absent.

Coup d'oeil sur cet article

Mathieu Bouchard est un homme de passion. En plus de sa carrière au sein du groupe de musique pop Automat, cet artiste accompli s’investit corps et âme, avec ses associés, au développement de son dernier dada, L’Usine, qui s’apprête à ouvrir une boutique au 989, boulevard Pierre-Bertrand, à Québec.

L’Usine, créée il y a tout juste cinq mois, remporte un vif succès sur le web depuis son lancement, avec plus de 58 000 abonnés sur sa page Facebook. Cette PME, spécialisée dans la fabrication de meubles de bois et d’armoires de cuisine, vend ses produits sur la toile à des clients aux quatre coins du Québec.

«Le chiffre d’affaires justifiait l’ouverture d’un point physique. Si l’on est capable de vendre des tables de 1500 $ ou 2000 $ sur le web à des gens qui n’ont jamais touché le produit, on est capable d’en vendre dans une boutique!» a expliqué M. Bouchard.

Le local du boulevard Pierre-Bertrand servira essentiellement de salle d’exposition. L’entreprise caresse toutefois d’autres projets, dont celui de centraliser ses activités de production en un seul lieu. Pour le moment, elle compte des cellules sur la Rive-Nord et la Rive-Sud.

«On aimerait tout regrouper. On travaille là-dessus actuellement», a-t-il ajouté.

Pour voir au bon fonctionnement des affaires, M. Bouchard est épaulé par ses associés, François Laviolette, Philippe Girard et Mathieu Moreau. L’Usine rayonne un peu partout au Québec. L’entreprise est le fournisseur de la table de cuisine et des bancs des nouvelles émissions de Curieux Bégin. C’est également elle qui signe le nouveau concept du restaurant Batinse, sur la rue Saint-Jean, en collaboration avec CLAAS Construction, sa société sœur.

Investissement de 250 000 $

L’aménagement de la boutique du boulevard Pierre-Bertrand représente un investissement d’environ 250 000 $. L’Usine et CLAAS comptent une vingtaine d’employés et offrent aussi un service clé en main pour des projets de construction et de rénovation.

«On espère que, dans cinq mois, on sera en mesure de doubler notre chiffre d’affaires», a ajouté M. Bouchard.