/lifestyle/health
Navigation

Bières: les choix les plus responsables

Mise en page 1

Coup d'oeil sur cet article

Les ventes de bière connaissent leur apogée durant la saison estivale. Fête nationale, sorties en terrasse ou soupers sur le grill, les occasions ne manquent pas pour déguster cette boisson rafraîchissante. Voici un guide pratique pour faire les bons choix et éviter les calories en trop!

Les produits légers

Les experts en nutrition recommandent de limiter les calories liquides puisqu’elles ne contribuent pas à la satiété. Voici quelques suggestions de bières légères et tout aussi agréables en bouche!

Parmi les bières réduites en glucides...

La bière Sleeman Clear 2.0 (4 % d’alcool) fait déjà plusieurs adeptes. Elle renferme 80 calories et 2 g de glucides par bouteille de 341 ml. Tout aussi rafraîchissante!

Également bien connue, la Molson Canadian 67 (3 % d’alcool) renferme 67 calories par bouteille de 341 ml et 2 g de glucides. Le plaisir sans la culpabilité!

Parmi les bières à 0,5 % d’alcool et moins...

Molson offre aussi la Molson .5 (0,5 % d’alcool), une bière qui apporte 80 calories et 16 g de glucides par bouteille. Tout indiquée pour un chauffeur désigné!

L’une des rares bières de marque maison, la broue blonde Le Choix du Président (moins de 0,5 % d’alcool) renferme 50 calories et 9 g de glucides par canette de 355 ml. À sa liste d’ingrédients, par contre, s’ajoutent du sirop de maïs, du ­colorant caramel et des sulfites.

Quelques bières sans alcool sont également offertes sur le marché. Ces produits sont parfaits pour les femmes enceintes ou pour les personnes aux prises avec certains problèmes de santé. Parmi celles-ci, on retrouve la bière Beck’s sans alcool qui apporte 60 calories et 13 g de glucides par bouteille de 330 ml.

Bières sans gluten

Mise en page 1
Photo courtoisie

Les personnes intolérantes au gluten accueillent avec joie l’arrivée des bières sans gluten, comme celles brassées par Glutenberg. Ces bières contiennent plutôt du maïs, du quinoa, du sarrasin, du riz brun ou du millet. Parmi les bières offertes, la blonde contient 160 calories et 11 g de glucides par canette de 473 ml.

Nouveautés sur le marché

La Bud Light Apple

 

Mise en page 1
Photo courtoisie

Cette bière aux pommes de Budweiser est nouvelle sur le marché. Réduite en alcool (4 %), elle renferme tout de même 145 calories et près de 17 g de glucides par bouteille de 341 ml, soit autant de calories et plus de glucides qu’une bière régulière.

La Sleeman Lift
 
Mise en page 1
Photo courtoisie

Sleeman innove en proposant sa toute nouvelle et unique Sleeman Lift, une bière désaltérante avec eau de coco! Il s’agit d’une bière légère (4 % d’alcool) qui contient 110 calories et 10 g de ­glucides par bouteille de 341 ml. Bien que je doute de son utilité chez les sportifs, il s’agit d’un produit original qui connaîtra sans doute une belle popularité chez les jeunes.


Étiquetage nutritionnel

Mise en page 1
Photo courtoisie
 
Selon la législation canadienne, la bière dont la ­teneur en alcool est de plus de 0,5 % est exemptée de l’étiquetage nutritionnel, ce qui explique pourquoi les bières sans alcool affichent cette information. Toutefois, certains industriels qui proposent des produits avec une ­teneur réduite en calories et en glucides ont tout ­intérêt à en informer le consommateur.

Ale, stout, bière légère ou forte... de quoi s’y perdre! Voici, ci-dessous, quelques pistes pour comprendre l’étiquetage des produits.

Pourcentage d’alcool par volume

Nom usuel

1,1 à 2,5
bière extra-légère, ale extra-légère, stout extra-léger, porter extra-léger
2,6 à 4,0
bière légère, ale légère, stout léger, porter léger
4,1 à 5,5
bière, ale, stout, porter
5,6 à 8,5
bière forte, ale forte, stout fort, porter fort, liqueur de malt
8,6 et plus
bière extra-forte, ale extra-forte, stout extra-fort, porter extra-fort, liqueur de malt forte

Les bienfaits d’une consommation responsable  

Si une forte consommation d’alcool de tous types apporte son lot de méfaits sur la santé, une consommation responsable serait bénéfique à ­certains égards. 
  • Plusieurs études prospectives ­relatent l’effet positif de l’alcool sur la santé cardiovasculaire. Les consommateurs responsables (qui boivent avec modération), à risque (diabète, hypertension) ou non, voient leur risque de maladies ­cardiovasculaires diminuer de 25 à 40 %. Cet effet serait attribuable à l’augmentation du HDL («bon ­cholestérol») relié à la consommation d’alcool.
  • Il semblerait également que le ­silicium, un oligoélément présent dans le houblon, puisse favoriser une bonne densité osseuse et ainsi réduire le risque d’ostéoporose. 

Le saviez-vous?  

  • Si le vin gagne en popularité, la bière est néanmoins demeurée la boisson alcoolisée préférée des Canadiens.

Qu’en est-il de la «bedaine de bière»? 

Mise en page 1
Photo courtoisie
 
Une consommation excessive de calories ­provoque l’accumulation de gras corporel, peu ­importe la provenance de ces calories. Les hommes ont davantage tendance à accumuler le gras au ­niveau abdominal (la fameuse bedaine de bière). Les femmes, surtout avant la ménopause, présentent plus souvent des excès graisseux au niveau des hanches ou des cuisses. La bière n’est certainement pas la seule responsable de cette accumulation de calories! Gardez toutefois à l’esprit d’en faire une consommation responsable!