/sports/others
Navigation

Bilbao subtilise la victoire

La stratégie de l’Espagnol lui a permis de déloger Skujins en toute fin de course

SPO-TOUR-BEAUCE
photo Agence QMI, Yves Charlebois Le vainqueur du Tour, Pello Bilbao.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-GEORGES | Dans le dernier tour de la dernière étape de 122,4 km disputée hier dans les rues de Saint-Georges, Pello Bilbao a soufflé le maillot jaune au champion en titre Toms Skujins pour enlever la 30e édition du Tour de Beauce.

Le coureur espagnol de la formation Caja Rural-Seguros RGA est parti en échappée dans les derniers kilomètres de la 11e et avant-dernière boucle en compagnie des Canadiens Benjamin Perry, de Silber Pro Cycling, et Robert Britton, de Team Smartstop, pour effacer les dix secondes qui le séparaient de Skujins, de Hincapie Racing Team, qui détenait le maillot jaune de meneur depuis les trois dernières étapes.

«Avant les deux derniers tours, Hincapie a fait un très bon travail et contrôlait la course, a raconté Bilbao qui signait sa première victoire au classement cumulatif en carrière. Dans les deux derniers tours, nous avons profité de leur fatigue pour attaquer. Jumelé à deux coureurs dans l’échappée qui n’avaient pas de chances au général, le scénario était parfait. Ils visaient une victoire d’étape et moi le maillot jaune. On a donc bien travaillé ensemble.»

SPO-TOUR-BEAUCE
photo Agence QMI, Yves Charlebois

«Je suis impressionné par notre victoire, ajoute Bilbao qui a devancé Skujins par 15 secondes. J’avais des doutes sur ma forme en arrivant ici. Je ne suis pas très bon au contre-la-montre et au critérium. Nous avons perdu du temps dans ces deux étapes. Je suis donc surpris de ma victoire qui est très spéciale puisqu’il s’agit de ma première au général.

L’ex-champion fuit

Pour Skujins qui visait le doublé, la déception était grande. D’un commerce très agréable habituellement, le coureur letton a filé à l’anglaise après la course.

Il n’a pas accordé d’entrevues et n’a pas participé aux cérémonies d’après-course où sa présence était requise en raison de sa deuxième position au classement général.

Pas de regret

Coéquipier de Skujins et troisième au cumulatif à 22 secondes du maillot jaune, Dion Smith ne s’est pas défilé.

«On a tout fait de la bonne façon et je ne changerais rien à notre stratégie, a mentionné le vainqueur des maillots aux points et de meilleur jeune. Quand l’échappée est partie, nous n’avons pas paniqué. Même s’il y avait deux gars dangereux au général, on n’était pas inquiet tant que l’écart ne dépassait pas une minute. Les Espagnols ont mis beaucoup de pression et nous avons fait de notre mieux dans les deux derniers tours.»

«On ne peut pas être trop déçus puisque Toms et moi, on termine en 2e et 3e place au général, ajoute le coureur néo-zélandais. De mon côté, je repars avec deux maillots.»


Perry gagne l’étape

« Ma meilleure course à vie »

Le Canadien Benjamin Perry a remporté la dernière étape du Tour de Beauce dans un sprint endiablé.
 
Le coureur de Silber Pro Cylcing a franchi les 12 boucles de 10,2 kilomètres en 3 h 6 min 38 s pour devancer le maillot jaune Pello Bilbao et Robert Britton.
 
«Le parcours me convenait très bien avec ses nombreux virages techniques, a expliqué Perry. C’est ma meilleure course à vie. Bilbao était dans ma roue. J’étais nerveux, mais j’ai tenu le coup jusqu’au fil d’arrivée après avoir amorcé le sprint avec 250 mètres à franchir.»
 
«Le coureur espagnol était très motivé à remporter le titre au général et j’ai bien joué mes cartes en partant en échappée avec lui, ajoute Perry. Britton nous a aussi beaucoup aidés. J’avais tenté d’attaquer samedi à Québec, mais j’avais décidé de garder mes forces pour la dernière étape quand j’ai vu que ça ne fonctionnait pas.»
 
Meilleur Canadien
 
Meilleur Canadien au classement général, Ryan Roth a conclu le Tour de Beauce sur une bonne note en terminant en 5e position à 16 secondes de Perry. «J’espérais pouvoir grimper au cumulatif, mais je ne voulais pas prendre de risque, a mentionné le coureur de Silber Pro Cycling qui a complété le Tour à 42 secondes de Bilbao. J’ai préféré demeurer à l’arrière tout en souhaitant profiter des erreurs qui
pourraient survenir devant moi.»
 
La 5e place de Roth au général est son meilleur résultat en carrière en Beauce, lui qui avait terminé en 8e position en 2010 et 2012.
 
Mauricio Ortega a remporté le maillot de meilleur grimpeur. Guillaume Boivin a pris le 2e rang.
 
Drouin franchit la distance
 
À son premier Tour de Beauce, David Drouin a réussi à terminer la plus ancienne course par étapes en Amérique du Nord. Encouragé, hier, par ses proches, dont certains avaient préparé des affiches, le coureur de Norco Premier Tech propulsé par Chewpod a conclu sa semaine en 41e position parmi les 63 coureurs qui ont complété l’épreuve. Le coureur de 19 ans de Saint-Prosper est le seul de son équipe qui a franchi la distance.
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.