/sports/others
Navigation

La Randonnée Jimmy Pelletier: un grand retour sur 650 km

Quebec
Photo Le Journal de Québec, Stevens LeBlanc Jimmy Pelletier se prépare pour une grande aventure qui lui fera parcourir 650 km vec son vélo à main, de Québec à Sept-Îles.

Coup d'oeil sur cet article

Après une première édition en 2007, la randonnée cycliste Jimmy Pelletier aura mis huit ans à renaître, mais l’attente aura permis de concocter un menu des plus coriaces: 650 km, de Québec à Sept-Îles, du 23 au 27 juin.

Celui qui avait pris part aux Jeux paralympiques de Turin en ski de fond, en 2006, revient en force. Venant tout juste de quitter la compétition pour se consacrer à sa famille, Pelletier a renoncé aux Jeux de Rio, mais pas au sport dans sa vie.

Maintenant que son agenda est moins accaparé par l’entraînement de haut niveau, l’heure était venue de relancer la randonnée qu’il avait créée il y a huit ans, en y ajoutant du muscle.

Non seulement entend-il franchir les 650 km en vélo à main, mais une cinquantaine de cyclistes devraient aussi être de la partie pour venir en aide au Patro Rocamadour et à Adaptavie, qui vient en aide aux gens avec des limitations fonctionnelles.

«Je veux en faire un gros happening avec une ambiance festive. On est là pour rouler pour deux bonnes causes, avoir du plaisir et décrocher.

«C’est un gros défi que je me suis lancé. Pour moi, c’est aussi gros ce que je m’apprête à vivre que les Jeux paralympiques. Je veux que les gens sentent toute ma détermination», a-t-il dit.

Cheminement courageux

En 1996, Jimmy Pelletier subissait un grave accident de voiture qui le laissait avec un traumatisme crânien, quatre vertèbres fracturées, 10 côtes cassées et les poumons perforés. Paraplégique, le jeune homme de 19 ans d’alors n’a jamais perçu le diagnostic comme une condamnation.

«Je trouvais ça difficile, mais je me souviens encore qu’une semaine après l’accident, je regardais les Jeux paralympiques et je disais que j’aimerais y être un jour. Je voyais Dean Bergeron à l’œuvre et je l’admirais. Il est devenu mon ami, mon mentor et le parrain de ma fille», a-t-il témoigné.

Huit mois à peine après le choc qui transformait sa vie, Pelletier prenait part à un défi sportif de 10 km. Depuis, les exploits sportifs se succèdent.

«Oui, j’ai vécu un gros accident, mais je veux montrer que tout est possible. En août, ça fera la moitié de ma vie que je suis paraplégique et ça me donne une perspective des deux côtés de ma vie. On a juste une vie, il faut en profiter.»

Le parcours

Le trajet mènera les participants de Québec à Baie-Saint-Paul, puis à Tadoussac, Forestville, Baie-Comeau et Sept-Îles. La planchiste Dominique Maltais sera du rendez-vous à titre d’ambassadrice.

Plus de détails au www.larandonneejimmypelletier.com